03 novembre 2017

autre pépite vue

     Sur le film Carré 35, trop de choses à dire ! Envie d'écrire directement à son réalisateur si j'ose, Eric Caravaca, trop intime tout ça ici...      Documentaire d'une intelligence et d'une force, direct, poignant, sensible... 1h07 pleine !    
Posté par herve le derve à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2017

cerfs et ours d'or

     Que de chances ces trois jours passées avec une grande amie ! Vins, mets, mots, films, livres...      Dont un film : Corps et âme d'Ildiko Enyedi. Je ne veux pas copier la bande-annonce ici, je ne veux rien dévoiler, juste allez-y, ouvrez les yeux et les oreilles, sentez...  
Posté par herve le derve à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

si beau Gipi

       Lu tout doucement pour comprendre, pour savourer une bande dessinée de Gipi que je n'avais jamais lue (j'ai aimé tout ce que j'ai lu de lui à ce jour : Notes pour une histoire de guerre, Le Local, Ma vie mal dessinée, En descendant le fleuve et autres histoires, S.), il s'agit cette fois de : Vois comme ton ombre s'allonge, dont j'ai extrait, agrandi, déformé quelques vignettes ici, et que je ne vais pas tenter de présenter, complexe, beau, multiple qu'est tout cela.
Posté par herve le derve à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2017

la montre à sable babylonienne

     Quelques titres des chapitres d'Un privé à Babylone de Richard Brautigan, ça donne le ton, comme du Vian moins vain...
Posté par herve le derve à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2017

Diz'n Bird

     Plaisir d'hier, en écrivant...  
Posté par herve le derve à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2017

quelques années avec Oblomov

     Plaisir de retrouver Oblomov sous les traits de Guillaume Gallienne  sur Arte, vingt-cinq ans après avoir vu le film de Nikita Mikhalkov...
Posté par herve le derve à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2017

Night hawks, Edward Hopper, 1942

Posté par herve le derve à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2017

au delà de l'ironie

     Y a des bonnes pioches quand même ! En allant chez mon ami corse libraire (deux qualités en une), pour lui prendre le dernier Astérix, je repars avec Géronimo a mal au dos ! Ce style, ce style !      Son père est mort et "il reçoit à présent. De tout son long." J'aime !
Posté par herve le derve à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

je te retrouve Marina...

     J'écoute Marina Tsvetaeva sur France Culture, beau !     Un homme traduit ses mots, ça donne : "tu m'as appris la pente de la tendresse en tombant devant moi".     Je me souviens, j'avais vingt ans, je la lisais, un univers entier, une fièvre, je la retrouve aujourd'hui sur les ondes !  
Posté par herve le derve à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

l'encre nouvelle

     J'aime, au moment de quitter la médiathèque hier soir, après avoir travaillé trois heures durant Maupassant, je saisis quatre bandes dessinées, dont celle-ci de Maël et Bauza : L'encre du passé, chez Aire Libre, 2009. Et ce matin, quand le sommeil me quitte, plein de rêves de fuite, fatigué à l'avance d'avoir à traiter avec la vie réelle (avocate, papiers, rangements, assurance...), je l'ouvre et voyage avec, annihilant toutes ces lourdeurs.
Posté par herve le derve à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]