24 février 2014

1% de blanc supplémentaire

     Redécouvrir Opalka et sa traduction du temps qui passe. Se contenter finalement de laisser le filet de ma vie couler lentement... http://www.cuetoproject.com/ARTISTS.2/opalkaimages.php
Posté par herve le derve à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2014

proverbes 4 -maille-on

Tant le maille-on qu'il se débrise,
Posté par herve le derve à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2014

vin rouge fluo

     L'Horloger de Saint-Paul où des couleurs improbables s'affichaient, du rouge qui pète, des jaunes fluo quasi hier soir...      Il faut que je demande à Tavernier, bavard de bavard, si les vins rouges et rosés ont changé de couleur depuis 1974 ! Ou si c'est un problème d'étalonnage ?
Posté par herve le derve à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2014

proverbes 3 -chauffe-on

Tant chauffe-on le fer qu'il rougit,
Posté par herve le derve à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2014

proverbes 2 -pot à l'eau

Tant va le pot à l'eau qu'il brise,
Posté par herve le derve à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2014

Die andere Seite. Ein phantastischer Roman

     Mon ami libraire me dit quand je lui parle de Hardelet, livre étrange, où le personnage passe d'un monde à l'autre, qu'il connaît un livre que personne ne connaît, le meilleur livre fantastique qu'il a lu, qu'il garde sous une pile de livres, pour voir combien d'années personne ne l'achèterait, secrètement persuadé de le garder pour lui, dans l'antre de sa librairie ouverte depuis trente-six ans...      L'ignorance est telle, intouchable sans curiosité. Alfred Kubin, depuis que j'ai... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2014

proverbes 1 -gratte chèvre

Ballade des proverbes   Tant gratte chèvre que mal gît,
Posté par herve le derve à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2014

l'horreur deux fois

     L'horreur affrontée à nouveau hier soir, deuxième vision d'Antichrist de Lars von Trier, toujours aussi rude, animal, fou et sanglant...
Posté par herve le derve à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2014

dernière soirée

     Encore une soirée avec Eluard et toujours cette déception ! Beaucoup d'images répétitives, il écrivait trop, sans inspiration même s'il renverse l'inspiration, elle est pour nous, mais on ne peut s'inspirer vraiment de poèmes si vite torchés !      J'exagère, je sais bien...
Posté par herve le derve à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2014

Paul entre deux

     Passé la soirée avec Paul Eluard, très étrange ressenti, j'aime et je n'aime pas ce poète. Rimbaud, Reverdy, Corbière, Laforgue, Baudelaire, Verlaine, Soupault, Aragon, Michaux, Desnos... peuvent me parler directement, lui, c'est plus sinueux, répétitif et fuyant.           Même si... Des images libres fortes !
Posté par herve le derve à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]