12 octobre 2012

lire Mushishi et dormir

     Pas sorti finalement hier soir, terré dans mon appartement, sans vodka ni horizon, à bonne distance de l'écriture. Lu alors, avant de téléphoner, le plus poétique des mangas : Mushishi (蟲師) de Yuki Urushibara. J'en suis au tome 9 ! Poésie et fantastique sont au rendez-vous, rythme lent et rapide à la fois, dessins au crayon, le bonheur !    
Posté par herve le derve à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2012

horizon bleu

J'pars toucher l'horizon, à dos de vodka bison
Posté par herve le derve à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2012

à dos de vodka bison

     J'pars toucher l'horizon, à dos de vodka bison        J'ai beaucoup aimé ce vers en l'écoutant par hasard à la radio, un certain Orelsan... Le Chant des sirènes, sa chanson...   J'pars toucher l'horizon, à dos de vodka bison
Posté par herve le derve à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2012

Nick Cave scénariste

     Lu la bio de Nick Cave, il y a des noms comme ça qui parlent, mais je ne connaissais rien de lui ! J'ai cherché puisqu'il signe les scénarios de John Hillcoat dont je parlais ce matin. Etonnant cet homme aux multiples facettes...
Posté par herve le derve à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2012

vu Lawless

     J'ai encore vu un film de John Hillcoat : Lawless, après The Proposition et The Road.       Même violence, même jusqu'au-boutisme. Fascination de l'être, de la vie, de la mort dans une logique absolue de survivre.       Combien nous en faudra-t-il pour comprendre cela ?
Posté par herve le derve à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2012

souvenir de la vitre de son

     Quand j'ai cité Lautréamont, étrangement je pensais à Artaud, à un poème que j'ai peut-être déjà, sûrement même, cité ici, tant je le trouve bouleversant (mais que c'est chiant ces adjectifs, pauvres et répétitifs, "bouleversants", que c'est moche !). Les sonorités surtout, elles se cumulent, doucement, comme un trouble du langage et de la perception.   VITRES DE SON Vitres de son où virent les astres, Verres où cuisent les cerveaux, Le ciel fourmillant d'impudeurs Dévore la nudité des astres. Un... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2012

je sens que je respire

Chaque matin, quand le soleil se lève pour les autres, en répandant la joie et la chaleur salutaires dans toute la nature, tandis qu'aucun de mes traits ne bouge, en regardant fixement l'espace plein de ténèbres, accroupi vers le fond de ma caverne aimée, dans un désespoir qui m'enivre comme le vin, je meurtris de mes puissantes mains ma poitrine en lambeaux. Pourtant, je sens que je ne suis pas atteint de la rage! Pourtant, je sens que je ne suis pas le seul qui souffre! Pourtant, je sens que je respire! Comme un condamné qui... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2012

rien lu

     Je n'ai un avis clair sur le dernier film de Resnais, Vous n'avez encore rien vu. Ce que je sais, c'est qu'il s'amuse dans son travail, ça se voit, c'est que le plaisir est là, toujours. J'aime qu'il soit toujours aussi novateur, en recherche permanente. Pour une fois, je pense qu'il pouvait aller plus loin dans la forme, entremêler davantage les images et les acteurs. Vous êtes tous les mêmes. Vous avez soif d'éternité et dès le premier baiser vous êtes verts d'épouvante parce que vous sentez obscurément... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2012

pronostics à trois balles

     J'ai le chic pour choisir les films qui font pleurer ou quoi ? Après Ombline de Stéphane Cazes, Quelques heures de printemps de Stéphane Brizé. Dans chacun des défauts, rythme et interprétation pas toujours tendus, mais quand l'émotion monte, dur à la canaliser.      J'ai enfin trouvé dans ce jeu stupide des récompenses du cinéma qui est obligé d'avoir le césar de la meilleure actrice : Mélanie Thierry pour le premier film ou Hélène Vincent pour le second, ou même Emilie Dequenne (pour A... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2012

choses vues, animation début du siècle

     Un autre monde, hier soir, à la cinémathèque pendant ce festival de films d'animation à Toulouse. Des vieux films, courts métrages d'animation, des années 10 et 20, des publicités incroyables sur les cigarettes, les voitures. Je n'avais jamais rien vu de tel. Et le pianiste,  Raphaël Howson, comme toujours, qui nous plonge dans cette ambiance, avec une grande dose d'humour et de malice. Mon fils aussi semblait perplexe et parfois amusé de ces choses vues... Prgoramme du premier "cinéconcert" de la saison... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]