21 novembre 2012

Bureau de Tabac (2) (Pessoa)

Fenêtres de ma chambre, de ma chambre dans la fourmilière humaine unité ignorée (et si l'on savait ce qu'elle est, que saurait-on de plus ?), vous donnez sur le mystère d'une rue au va-et-vient continuel, sur une rue inaccessible à toutes les pensées, réelle, impossiblement réelle, précise, inconnaissablement précise, avec le mystère des choses enfoui sous les pierres et les êtres, avec la mort qui parsème les murs de moisissure et de cheveux blancs les humains, avec le destin qui conduit la guimbarde de tout sur la route de... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2012

les photos de Germaine

     Maux de tête avec ces journées étranges, avec du temps libres et en même temps pleins !      Mes enfants et moi sommes allés à l'exposition de la photographe Germaine Chaumel, à l'ESPACE EDF BAZACLE du 20 novembre 2012 au 24 fevrier 2013, très belle et réussie ! J'ai retrouvé quelques-unes des photos que je connaissais quand je travaillais à l'écriture de mon scénario sur le nageur Alfred Nakache, comme des réminiscences... photo tirée du site des archives municipales de Toulouse
Posté par herve le derve à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2012

Bureau de Tabac (1) (Pessoa)

Bureau de Tabac Je ne suis rien Jamais je ne serai rien. Je ne puis vouloir être rien. Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde.
Posté par herve le derve à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2012

terre qui rien ne vaut

     Mon fils ce matin feuilletait mes livres sur la table du salon, il était quelque peu circonspect...      C'était le Prologue de Perceval (traduit en français moderne par Jacques Ribard) : "Qui sème peu, récolte peu, et qui veut avoir belle récolte, qu'il jette sa semence en une terre où elle lui rapporte au centuple ; car en terre qui ne vaut rien la bonne semence se dessèche et meurt."      Et le texte de Chrétien de Troyes : Li contes del Graal "Qui petit seme... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2012

Clowes et Burns

     Pourquoi ai-je été un peu dur avec la bande dessinée Sloth ? Mais parce que deux auteurs américains m'ont tellement marqué, il y a sept ou huit ans, Clowes et Burns. L'impression avec eux de voir un film bien dérangeant et esthétique de Lynch !      Like a Velvet Glove Cast in Iron, Comme un gant de velours pris dans la fonte, sorti en 1999 en France m'avait frappé !       Comme un gant de velours..., tirée d'ici      Ainsi que Ghost world... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2012

Milio, la série animée

     Mon ami Bertrand a rejoint les blogueurs ! Dessinateur, musicien, doué, suivez son blog : Milio la série animée ! Bienvenu ! image tirée dudit blog
Posté par herve le derve à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2012

Sloth (paresseux)

     J'ai retrouvé le titre de la bd lue au hasard hier : Sloth de Gilbert Hernandez sorti en 2006 chez Vertigo. Des qualités certaines, originalité, ton, mais le tout m'a semblé inégal, écriture irrégulière, dessins parfois pauvres, minimalistes. Enfin, toujours heureux de découvrir ces auteurs américains ! planche tirée d'ici
Posté par herve le derve à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2012

Plaine de vie

     J'aime lire au hasard une bande dessinée à la médiathèque (j'ai oublié son nom, une bd américaine, des personnages tombent dans le coma et racontent leurs histoires, si vous retrouvez le titre...) et entendre qu'un documentaire est projeté dans le cadre de la manifestation Le mois du documentaire. J'aime m'y rendre sans rien savoir du sujet, de l'auteur, rien !      C'était donc un film de Patrick Le Gall sorti en 2005 sur la Plaine Saint-Denis intitulé Plaine de vie. Bien réalisé,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2012

quatre parenthèses

     Plaisir de voir La Traviata et nous de Philippe Béziat ! Cette troupe montant cet opéra ! Très beau de voir Nathalie Dessay prendre possession du rôle, quelle interprète ! Très drôle aussi d'entendre le metteur en scène Jean-François Sivadier parler anglais... 1h52 au coeur de la création, réussi ! (typiquement le genre de film que j'aimerais tourner) (dernières retouches de mon documentaire jeudi, avant de le montrer à l'écrivain que j'ai filmé qui vient de rentrer de New-York...) (écrivain qui avait... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2012

fausse légèreté

     Vu Dans la maison, le dernier film de François Ozon. J'y ai pris du plaisir, suivre cette histoire quelque peu loufoque de cet élève qui écrit bien et qui semble manipuler son professeur de français... De bonnes répliques, un rythme toujours aussi maîtrisé et un plaisir de réalisation toujours certain. C'est bizarre avec Ozon, cette fausse légèreté...     Le jeune acteur (de déjà vingt-trois ans, très crédible en lycéen de seize ans) Ernst Umhauer y est remarquable !   photogramme tiré... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]