27 novembre 2011

la colle de l'Heptaméron

     Bon, ça ne se fait pas, je cite une amie qui ne sait pas que je la cite... Appelons-la Maguerite de Navarre : Les Baisers, ça peut servir de colle peut-être  on ne sait pas... personne n'a encore essayé.
Posté par herve le derve à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2011

2 films du jour

     Je suis un peu con, et pas seulement sur les bords, assez centrale ma connerie en fait...      S'enivrer un temps on rit, après...     Deux films aujourd'hui pour raccrocher à la vie, Riff-Raff de Ken Loach (1990) et Good morning England de Richard Curtis (2009) : bien bien ! ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2011

images de nuit, d'hommes, de confiance et d'enfants

     Depuis une heure, je regarde des extraits de films sur le net au lieu d'être avec mes enfants, de ranger mon appartement, de corriger mes copies... Opening night, Simple men, Trust Me, L'Incompris, quel régal ! Cliquez sur les titres, qu'on partage un peu nos émotions...
Posté par herve le derve à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2011

L'Incompris (Commencini) [Petit carnet de lecture]

L'Incompris (Luigi Comencini, 1967)     Je n'ai pas retrouvé la scène de la douche, juste cet extrait magnifique où les deux frères orphelins discutent de leur mère disparue, le plus jeune ayant oublié comment elle était...
Posté par herve le derve à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2011

L'enragé (Baru) [Petit carnet de lecture]

     Pas la force de rédiger un message du présent, ni du passé, ce vieux roman que je retape en ce moment, Carnet d'esquisses.                                                              planche tirée de lambiek.net ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2011

rose des sables mouvants du blog

     Comment il sait ça Eric Chevillard ?!      J'aime à piller bêtement son blog... en gros célibataire que je suis...      Je cite : " Lundi 21 novembre 2011 1410 le gros célibataire ne fait jamais la poussière     c’est exprès et il montre apparue hier     une magnifique rose des sables sur son étagère  
Posté par herve le derve à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2011

Opening night (Cassavetes) [Petit carnet de lecture]

     J'évoquais à une amie les films de John Cassavetes, et le souvenir ému du premier film que j'ai vu de lui m'est remonté : Opening night (1978), quel film ! J'avais l'impression de voir pour la première fois une actrice : Gena Rowlands ! Je ne l'ai pas trouvé à la médiathèque, seulement Faces, mais je voulais sentir à nouveau ma première émotion d'alors. Je n'oublierai pas que c'est à l'initiative de Gérard Depardieu que ses films sont sortis à nouveau en France dans les années 90... ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2011

Emission télé (laquelle?) (Bruni)

     "Attraper l'HIV aujourd'hui c'est moins grave qu'il y a vingt ans, c'est peut-être moins fatal mais c'est toujours une existence extrêmement compliquée et une bataille importante."      Message peu clair, contradictoire, inutile, voire dangereux. Je n'ai rien contre l'auteure de cette phrase, je sais à quel point c'est un exercice périlleux que de passer à la télévision pour expliquer quelque chose... Mais quand même, faisons attention, faites attention les gens célébrés pour un oui pour... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2011

La Javanaise (Gainsbourg) [Petit carnet de lecture]

     Et maintenant, toujours les berceuses, en écoutant La Javanaise, je me rends compte que je n'ai dit à personne "mon amour" depuis trois mois ! Y arriverai-je encore ? J'avoue j'en ai bavé pas vous mon amour
Posté par herve le derve à 16:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 novembre 2011

Je suis venu te dire (Gainsbourg) [Petit carnet de lecture]

     Je suis nostalgique et romantique, je sais ce n'est pas d'époque... J'écoute Gainsbourg en corrigeant des copies. Et me voilà tout touché. Quel gosse ! Tu te souviens des jours heureux et tu pleures Tu sanglotes, tu gémis à présent qu'a sonné l'heure
Posté par herve le derve à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]