26 janvier 2013

nécessaire vide

     Aucune force ni volonté, un vide nécessaire pour m'accepter, si creux. Heureusement que je connais cet état depuis le temps que je le côtoie, cet immobilisme rendrait fou n'importe qui...
Posté par herve le derve à 22:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 janvier 2013

de la passion

     Lu Blaise Pascal sur les passions amoureuses, un petit discours qui n'est peut-être pas de lui. Drôle d'écriture, des aphorismes liés entre eux, pas toujours heureusement. Des petites phrases avec beaucoup de certitudes sur cette chose mouvante qu'est le sentiment amoureux.      Demain, peut-être citerais-je l'objet...
Posté par herve le derve à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2013

fantasme grandeur femmes

     Fantasme grandeur nature : réunir toutes les femmes de ma vie depuis les premiers baisers dans une grande orgie des corps avec les hommes de leur vie tant qu'à faire... Réserver tout un étage d'hôtel pour ça, trois jours d'expression corporelle...
Posté par herve le derve à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2013

le retard de l'esprit

     Et ce que je ne sais jamais comment nommer - l'esprit ?- qui tente de courir après les expressions du corps, avec plusieurs tours de retard... Il ne sait rien embrasser le pauvre, contrairement au premier...
Posté par herve le derve à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2013

Quai d'Orsay !

     Quel plaisir de lire le tome 2 de Quai d'Orsay, Chroniques diplomatiques de Christophe Blain aux dessins et Abel Lanzac au scénario ! La politique dans tout ce qu'elle a d'humain et de fou au quotidien, une merveille, comme toujours avec Christophe Blain !      Et j'apprends en lisant ce blog que Bertrand Tavernier a comme projet de l'adapter au cinéma...      Et que la bd était initialement tirée à 15 000 exemplaires pour se vendre à 170 000, je pense qu'ils parlent... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2013

le conseil de Daniel (P)

     Je relis Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor à mes élèves, et la force du texte m'étreint, à chaque phrase. Entendre l'ami allemand entrer dans le discours du Guide, quelle douleur, quelle humanité... Ils ne bougeaient plus, regardaient leur pantin de prof ému comme un gosse...      Cela fonctionne la lecture en classe, merci Daniel du conseil !
Posté par herve le derve à 10:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 janvier 2013

les crampes de mots

     Envie d'écrire mais la position est inconfortable et les mots le savent, ils sont tordus avec mes bras et mes jambes ! Rien ne saura sortir, ni mots ni larmes, juste les crampes des syllabes...
Posté par herve le derve à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2013

à remplumer

     Je me rembourre comme je peux de toutes mes angoisses, cela donne une certaine consistance au pantin que je suis. Mais on m'a dit dans les couloirs que ça se voyait que je ne tenais plus, ça finit par se voir, la poupée gonflée, remplumée de tous ses creux plombants...
Posté par herve le derve à 13:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 janvier 2013

face à l'écran vide

     Le film coréen L'ivresse de l'argent d'Im Sans-Soo n'a pas su me distraire de mes questions sans réponses. Je m'y ennuyais, à part la beauté de l'acteur, Kim Kang Woo, j'attendais que ça passe, comme la vie quand rien ne vient.  
Posté par herve le derve à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2013

de l'incohérence des jets

     Quand le corps sort ce qu'il sort, je m'étonne face à ses jets incohérents... et je ne peux rien y changer...
Posté par herve le derve à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]