15 avril 2018

je suis là et j'attends je n'ai pas pu résister plus longtemps je t'ai envoyé un message j'attends que l'écran s'allume je lis à l'avance tes mots embarrassés de refus je lis les yeux davantage sur l'écran que sur la page "j'écris avec des mots qui boxent, car je n'ai pas de santé" je lis   picore rien ne reste les mots se succèdent juste s'effacent presque "Vu ma faiblesse, j'ai décidé de flageller phrase après phrase." je suis presque bien dans cette toile j'attends l'épeire diadème la piqûre la morsure la... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2018

en bouche

je suis là encore ton thé vert du Japon en bouche je pense à toi l'impression de m'être retenu cent jours pour t'appeler non à peine deux je ne saurais plus passer par cette machine être remué lessivé blanchi l'amour comme un souvenir de douceur lointain un goût de rêve genmaicha yama
Posté par herve le derve à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2018

Vrac (être poète) (216)

Être poète, dans les collines, blottis, attendant l’ordre du capitaine des Névons.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2018

eureka

     Eureka !      Pour faire taire ces grands groupes qui reposent sur rien, c'est-à-dire sur nos clics, c'est-à-dire sur notre désir, c'est-à-dire sur nos manques, c'est-à-dire sur notre néant, qui gagnent 50 milliards par an là-dessus, c'est-à-dire sur rien, c'est-à-dire sur nos clics, c'est-à-dire sur notre désir, c'est-à-dire sur nos manques, c'est-à-dire sur notre néant, qui présentent des excuses pitoyables, qui reposent sur rien, c'est-à-dire sur nos clics, c'est-à-dire sur notre désir,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2018

le miroir en retard

je suis là et j'attends je l'attends je ne pensais plus savoir attendre dans son sourire tout qui m'est parti un miroir en retard  
Posté par herve le derve à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2018

Vrac (être poète) (215)

Être poète, c’est berner la dépossession.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 avril 2018

Vrac (être poète) (214)

Être poète, c’est apprendre la table de trois en crawlant.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2018

les vrilles

je suis là et j'attends je l'attends j'attends notre rendez-vous alors je monte des marches et je feuillette des livres et je vois le poète aux bâtons à la nrf l'espoir est de nouveau permis s'il se trouve dans la collection de la poésie nrf l'espoir est là il est bien entouré l'homme aux bâtons bavard taureau têtu à la lettre P une sorte de jazz band de rêve de la poésie Pessoa Ponge Pichette et j'en passe Serge aux poèmes de bois git avec eux l'espoir est un océan les failles vertigineuses de l'apoésie sous nous ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2018

Vrac (être poète) (213)

Être poète, c’est la chute de l’accroche-coeur des tondues.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2018

Vrac (être poète) (212)

Être poète, rire des autismes naissant dans les tourbes des couleurs sonores.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]