28 septembre 2012

venez muses

     En même temps, si ces muses se reconnaissaient et qu'elles m'enlevaient, je ne résisterais pas longtemps, une ou deux minutes peut-être...
Posté par herve le derve à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2012

poème protection

     C'est la première fois hier soir que j'écrivais un poème pour me protéger des femmes, de leurs attraits. Avant je les louais pour pouvoir un jour m'imaginer avec elles, dans leurs bras merveilleux, maintenant, pour retrouver un semblant de vie normalisée, j'essaie de repousser ces figures magnifiques, chiffons de sorcellerie aux pouvoirs incompressibles.
Posté par herve le derve à 08:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 septembre 2012

pas tout à fait seul

     Avant le jour, les messages pleuvent sur mon portable, amitiés  lointaines, gentillesses, soutiens divers. Il y a des nuits, j'ai la certitude de n'être pas tout à fait seul dans mon lit.
Posté par herve le derve à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2012

avec des si ça ira

amie brune au corps de feu ça devrait aller si tu ne fais pas pleuvoir la cascade de tes cheveux noirs et épais si tes mains restent dans ton blouson ça ira ça ira   amie blonde aux yeux transparents ça devrait aller vraiment si tu cesses de me regarder si j'ignore tes bas tendus ton corps qui dit oui ça ira ça ira   amie rousse à la bouche aux baisers ça devrait aller oui si tu caches tes taches de rousseur et ta peau et tes yeux verts d'ailleurs si tu ne parles pas ça ira ça ira   amie brune ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2012

à neuf ans

     Je me souviens, j'avais neuf ans quand j'ai compris que le racisme valait dans tous les sens. Je trouve ça particulièrement idiot de relayer dans la presse les propos d'un homme politique sur le racisme anti-blancs. Quelle découverte !
Posté par herve le derve à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2012

impatients personnages

     Mes personnages du roman à venir se promènent tous les jours avec moi, au fond de mon sac. Je les entends se demander quand je vais enfin m'occuper d'eux. Je les laisse mariner, voir qui a le dessus pour commencer le premier chapitre.
Posté par herve le derve à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2012

idiot suis-je

     Dur d'écrire sur cette femme qui dort dans la rue et de ne pas parvenir à lui parler. Idiot suis-je.
Posté par herve le derve à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2012

mots à venir

     Après la pluie...     Je cesserai bientôt de ne parler de rien, de me cacher derrière un étroit quotidien. Que des mots, neufs à venir !  
Posté par herve le derve à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2012

petitesses quotidiennes

     Enseigner au ralenti, avec cette fièvre insidieuse, marre !      Ce soir, j'essaie de faire un peu de cuisine, je reçois une vieille amie, chouette !      Je regarde ma chemise blanche à enlever pour passer la serpillière...      J'aime ce quotidien passionnant !      Je me sens l'âme d'un aventurier du quotidien !
Posté par herve le derve à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 septembre 2012

sous les cartons l'angoisse

     Derrière les cartons, mon lit. Une sorte d'archipel, une île perdue au milieu des falaises. Quand je me couche, je slalome entre eux, les livres, le tatami et je m'enfonce dans le sommeil.      Je dois y chercher des papiers pour le notaire, j'angoisse d'avance...
Posté par herve le derve à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]