24 juin 2018

Les Vasistas

     Encore des poèmes fragiles, des fois tellement que cela n'imprime pas toujours notre palais, notre cerveau, c'est là que ça se joue souvent, lire des poèmes, c'est les goûter en fantasme, les entendre dans des vents du dedans. Les Vasistas, de Jean Grosjean, touchent, ou pas donc. Feuilleté rapidement, cinq fois plus vite que le temps et l'espaces nécessaires pour entrer dans l'univers d'un Char ou d'un Michaux. Plus proche d'un Christian Viguié par exemple avec ses Petites écritures, ou d'un systématisme... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2018

Vrac (être poète) (286)

Être poète, catapulté au sein du vide.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2018

Jeune Poésie 1988-1991 : 1 Ames et Reprises (2 La vie-morte)

*   La vie-morte   Ce dimanche pèse dans ma tête De tous son poids Il galope et jamais ne s’arrête En cheval-roi.   Mon corps flanche et tombe sur la terre, Rampe, agonise, Mes yeux creux fixent la reine-mère, La journée grise.   Des contractions brusques me torturent Je me plie là, Sous le linceul que forment les murs, Drap d’un Judas.   Le soleil se meurt, un autre naît, Tel un vainqueur De ce maudit hier, ce damné Rire moqueur.   Ce nouveau jour n’est-il pas la suite de ma... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2018

Vrac (être poète) (285)

Être poète, sur tes lèvres, les cavatines.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2018

Jeune Poésie 1988-1991 : 1 Ames et Reprises (1 Nous tous)

     Je retrouve et tape mes vieux poèmes, en vue de réunir toutes mes oeuvrettes en une seule somme.      Etrange de relire la naïveté de mes textes, que j'avais eu la bonne idée de réunir dans mon tout premier recueil : Jeune Poésie, entre mes seize et dix-huit ans, je pense...     Il me semble que j'avais un idéal, peu clair certes, mais un idéal, teinté de mort et de désespoir déjà, écrire pour résister un peu à tout ce que je ne comprenais pas dans la vie. Sans religion... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2018

Vrac (être poète) (284)

Être poète, c’est la nuit, sans toi.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2018

Vrac (être poète) (283)

Être poète, c’est s’enfanter à chaque rupture.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2018

Vrac (être poète) (282)

Être poète, oublier même l’antre des désirs.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2018

Vrac (être poète) (281)

Être poète, la cicatrice à son cou nu.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2018

Vrac (être poète) (280)

Être poète, pour la prose il y a les journaux.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]