02 septembre 2012

je serais écrivain

     Quand mon fils tape sur ses touches, j'ai l'impression que c'est lui qui sort les mots de mon clavier, j'accélère comme je peux pour suivre son rythme. Si je travaillais comme lui, je serais écrivain depuis longtemps.
Posté par herve le derve à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2012

jouer écrire

     J'écris, mon fils joue au piano, pourquoi courir ailleurs, travailler, perdre son temps ?
Posté par herve le derve à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2012

ouvrons les vannes

     J'ai commencé une petite nouvelle pour le deuxième partage d'écritures du blog ("Comment pouvait-on disparaître aussi facilement de la vie de quelqu'un ? Peut-être avec la même facilité, en définitive, qu'on y entrait. Un hasard, des mots échangés et c'est le début d'une relation. Un hasard, des mots échangés, et c'est la fin de cette même relation. Avant, néant. Après, le vide."), toujours les mêmes thèmes, rythmes de phrases. Je me demandais comment acquérir un style, tout se fait malgré nous, ouvrons les... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2012

la passion du langage

     A l'arrêt de bus, en bas de chez moi, un jeune homme en survêtement hors de prix insulte un autre que je vois pas.      "Ta mère la pute... Tu connais pas ton darron et tu me parles ?"      Depuis dix minutes comme ça.     Ils ne se battront pas, ils ont juste une passion pour le langage, les mots, le plaisir d'échanger.
Posté par herve le derve à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2012

petite de la fenêtre

de la fenêtre je la vois petite debout à tourner virer le soleil se couche elle finira par s'asseoir par dormir la tête sur son cou tordu les mains crispées sur son cahier
Posté par herve le derve à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2012

sa carcasse à porter

     L'automne arrive, le soleil est déjà couché, le fond de l'air est frais...      La vie c'est quelque chose de circulaire, tout tourne, il n'y a pas lieu de se crisper, tout se joue malgré nous. Les saisons, les pleurs, tout change, se renouvelle... Juste porter sa carcasse, quoi d'autre ?
Posté par herve le derve à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2012

de la reconnaissance

     Mon fils prépare avec obstination et sérieux l'entrée au conservatoire, c'est beau d'entendre ses efforts. Si seulement le jury pouvait y être aussi sensible que moi...      Je mesure chaque jour son envie de grandir, son besoin de reconnaissance, ça me touche, moi qui me trouve au même point...
Posté par herve le derve à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2012

au centre fraternel

     Journée passée dans la nouvelle maison de ma soeur dans la périphérie de Toulouse et chez une amie. Très agréable cette sensation d'être encore en vacances...      Je suis maintenant au centre de mon frère et ma soeur, étranges les parcours de vie...
Posté par herve le derve à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2012

oubli d'auteur

     Mes excuses à Robert Cara, scénariste de la série L'Amérique, que je ne connaissais pas... et à Daniel Casanave, aux dessins, et pas à l'ensemble du processus de création...
Posté par herve le derve à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2012

lu L'Amérique de Casanave, eh bien...

     Lu les trois bandes dessinées adaptant Amerika de Kafka par Daniel Casanave hier. Comme à chaque fois, je reste sur ma faim, j'essaie bêtement de retrouver le plaisir de mes lectures passées des chefs d'oeuvre qu'il s'évertue à adapter... Alors, j'oublie, je lis comme si je ne connaissais pas les origines. Et ça ne marche pas mieux... Les romans restent des romans.      J'avais quand même bien aimé son Flaubert et son travail avec Manu Larcenet.     Mais rien de... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]