06 juillet 2012

ma soeur au téléphone

     Un texto de ma soeur hier soir, j'avais oublié les 70 ans de mon père... J'appelle, il me dit : "Alors, t'as eu ta soeur au téléphone ?"...
Posté par herve le derve à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2012

nouvelles du corps (passionnantes!)

     Bel état hier soir ! Je me force à manger pour ma course à pied de demain mais les crispations du ventre étaient insupportables. Je ne pouvais plus marcher, manger, parler... juste m'allonger et encore...      Puis, ça s'est un peu dégonflé, je suis sorti avec un ami boire deux bières...      Ce matin, je sais que je suis malade, maux de tête, petite fièvre. J'ai quand même envie de faire ma course ce soir... Je vais voir si j'arrive à marcher un peu dans la journée,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2012

le bon dos de la fatigue

     Comme dans un étau le sentiment d'être en vacances : angoissant et libératoire.     En vacances, seul, ça paraît bien sur le papier, dans l'idée... mais l'air se fait rare, le ventre se crispe... La fatigue a bon dos...  
Posté par herve le derve à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2012

du temps et de l'insuffisance

    On finit même par la trouver charmante notre insuffisance avec le temps.
Posté par herve le derve à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2012

Starbuck, enfin un rire !

Je suis allé voir Starbuck, j'ai ri, j'ai ri ! Même avant les scènes on riait, le réalisateur Ken Scott l'a très bien géré, il prenait son temps avant de déclencher les répliques, que l'on comprenne bien ce qui va se jouer, ce qui va nous faire pleurer de rire ! du site clique du plateau
Posté par herve le derve à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2012

en plein

     Je ne pleure plus pour ma vie mais celle des autres, les images, les sons, les films, les phrases, les regards dans la rue, les récits de vie...       Compassion en plein.
Posté par herve le derve à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2012

ètre des valués

  Des annés que je me refuse de querrire mes dix centime d'euro la copi de brevé corriger. Honte d'ètre ainsi des cons sidérait. Je préfaire ne rien demandé que quatres ou cinques zeuro pour 8 eure de coréction...
Posté par herve le derve à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juillet 2012

Moebius, la claque perpétuelle

     Lire Moebius de nos jours, c'est une claque, un saut dans l'art et le temps !    J'ai un an quand il quitte Pilote pour hurler plus loin, deux ans quand il publie Le Bandard fou, quatre ans Arzach... et je ne parle pas des Blueberry !      Liberté de ton, folie, érotisme, science fiction, graphisme libéré, la claque !      Souvenez-vous du bandard, souvenez-vous de son animation, page de gauche, que j'ai reprise ici, sur... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2012

être dévalué

     Des années que je me refuse de quérir mes dix centimes d'euro la copie de brevet corrigée. Honte d'être ainsi déconsidéré. Je préfère ne rien demander que quatre ou cinq euros pour huit heures de correction...
Posté par herve le derve à 19:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 juillet 2012

Le Photographe, relecture et impressions

       C'est étrange, les photos du livre Le Photographe de Guibert, Lefèvre et Lemercier, on les survole, du moins je les survole quand elles ont la taille des vignettes bd, je m'arrête bien plus sur les dessins de Guibert plus lisibles, attrayants. Ce doit être l'habitude de lire des bd mais aussi la présence du texte sur les vignettes dessinées et non sur les photos, ça crée un décalage dans la lecture. planches tirées d'écrans.fr
Posté par herve le derve à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]