16 juin 2012

crémaillère en noir et blanc

     Rentré d'une crémaillère chez une amie avec les enfants, c'était bien. J'entendais parler cinéma à ma droite, je tendais l'oreille et ne reconnaissais pas les films évoqués, je me demandais bien comment c'était possible. Cette personne ne parlait que de l'ésthétique du cinéma, noir et blanc, poésie...      Je me suis demandé comment j'en parlais moi, en disant l'émotion, le souffle. La technique, je connais un peu, les plans les uns derrière les autres, les sons étagés, mais l'émotion,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2012

dansez maintenant !

     J'ai même dansé hier, sans avoir trop bu... On aura tout vu. La dernière fois que ça m'était arrivé c'était avec une amie au Bikini, pendant une soirée années 70...      C'est beau le temps libre !  
Posté par herve le derve à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2012

fatigues accumulées

     Accumuler les fatigues en vue d'une grande exposition ennuyeuse.
Posté par herve le derve à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2012

rien coutumier

     Même après un petit jet de mots, salive, sperme, la jouissance passée, on s'en retourne dans le rien coutumier.
Posté par herve le derve à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2012

sous la fatigue

     Tenir debout, la fatigue dans les yeux, la marche, les oreilles. Ne pas tomber, dû au mouvement de balanciers de mes bras qui tentent de rééquilibrer le corps qu'un rien chute.
Posté par herve le derve à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2012

enfin écrire

     Fini mon petit scénario pour le Festival Séquence à Toulouse ! Du bonheur ! Pleurer en écrivant ! Je l'ai envoyé après minuit, j'espère qu'ils l'accepteront...
Posté par herve le derve à 07:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 juin 2012

du bonheur en mouvement

La vue du mouvement donne du bonheur : cheval, athlète, oiseau. Robert Bresson, Notes sur le cinématographe, Gallimard, 1975.
Posté par herve le derve à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2012

JLG/JLG

     Relu Godard et Bresson cet après-midi pour trouver des citations pour notre film, ça fait du bien ! Replonger des années en arrière sur mes passions !   j'ai dit que j'aime j'ai dit que j'aime voilà la promesse à présent il faut que je me sacrifie pour que par moi le mot d'amour prenne un sens pour qu'il y ait de l'amour sur terre en récompense au terme de cette longue entreprise il m'arrivera d'être celui qui aime c'est-à-dire de mériter enfin le nom que je m'étais donné   un... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2012

avoir envie d'aimer et aimer

     Envie d'aimer pour de bon. J'ai essayé vraiment, sincèrement. J'ai rencontré une femme remarquable mais je n'étais sûr de rien.      Il y a une différence entre vouloir aimer et aimer. Je ne suis pas apte à partager probablement, l'alchimie se fera sûrement plus tard. Personne pour partager mes pensées, mes envies, comprendre mes peurs, envies et angoisses, pour marcher, rire, courir avec moi.      Houlà ! On dirait une petite annonce... Cherche... ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 juin 2012

notes sur

     Au début de notre film, je cite : "Fais apparaître ce qui sans toi ne serait peut-être jamais vu." Robert Bresson, Notes sur le cinématographe.
Posté par herve le derve à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]