26 avril 2012

Shake the pear and the turbo

     Sortie imprévue au théâtre, invité par une amie, je me retrouve descendant ma longue rue, courant jusqu'au théâtre ! Je me suis glissé dans le vieux drame Roméo et Juliette. Plongée radicale.      A l'entracte je fais l'erreur de rallumer mon portable et là j'apprends que ce n'était pas le turbo mais le moteur qui avait cédé... La deuxième partie fut teintée d'images de voitures en panne, de problèmes d'argent... Étrange mixage... photo du spectacle d'Olivier Py tirée de toulouscope... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2012

Rigoletto

     J'écoute en boucle Rigoletto de Verdi depuis six jours. Une force, comme un vent. La donna è mobile Qual piuma al vento, Muta d'accento - e di pensiero. Sempre un amabile, Leggiadro viso, In pianto o in riso, - è menzognero (La femme est changeante La femme est changeante Telle une plume au vent, Elle change de ton - et d'idée. Toujours un aimable, Gracieux visage, En larmes ou en rire, - est mensonger.) (d'après wikipedia)
Posté par herve le derve à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2012

partage des dommages

     Devant ces murs d'incompréhension, comment ne pas rendre l'absurde à mes proches ? Ne rien comprendre est une chose mais vivre dans une bulle en attendant de comprendre ne me semble pas possible. Les fuites sont là, les dommages se partagent.
Posté par herve le derve à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2012

1.69 millions d'électeurs en moins...

     Cela me convient que le candidat qui m'avait envoyé un mail déplacé lors de la campagne de 2007 ait perdu autant d'électeurs en route ! Je cite un article du Monde en ligne :      "En 2007, Nicolas Sarkozy avait obtenu 31,18 % des suffrages exprimés au premier tour, contre 27,18% cette année. Traduit en bulletins de vote, M. Sarkozy connaît un recul plus impressionnant : il passe de 11,44 millions de voix en 2007  à 9,75 millions cette année, un recul de 1,69 millions d'électeurs."
Posté par herve le derve à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2012

plus de sens à rien

     Les amis ça existe, c'est vrai. Je ne les ai pas oubliés. Je glisse, doucement, je ne tiens pas à partager mes glissades...      Je ne vois plus de sens, je fais ce que je peux, plus de sens autour de moi. Je me noie d'images des autres en attendant de vivre à nouveau. Seules mes terminaisons nerveuses semblent encore fonctionner, la chair caressée, les accélérations des corps. Le reste ? Rien, des picotements, aucune compréhension.     M'assommer avec mon boulot et mon... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2012

rien à partager

     Ce vide, cette horreur de ne pas se sentir concerné par ces élections. Comment remplir ces trous ?  
Posté par herve le derve à 09:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 avril 2012

d'ennui mort

     Ce n'est pas vrai, on ne meurt pas d'ennui, la preuve, nous sommes encore là, capables de lire ce genre de messages, ce genre de blogs...  
Posté par herve le derve à 23:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 avril 2012

manger de l'huile

     Rien d'autre que du matériel qui masque toute la vie intime. On oublierait face à un turbo au sol qu'on est un être de chair, avec un coeur et tout le reste...      A quoi pense un turbo qui mange goulûment de l'huile ?  
Posté par herve le derve à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2012

     Les problèmes de voiture vous font comprendre que vous n'avez pas de problème !
Posté par herve le derve à 16:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 avril 2012

doigts de coton

     C'était il y a neuf ans, j'étais là, à côté d'elle. Et puis, elle est arrivée, comme ça, sans prévenir, sa petite tête forçait pour sortir. Nous étions deux, personne d'autre dans la salle de travail. Je sonne, les blouses blanches arrivent, précipitation...      Avec mes doigts de coton, j'ai coupé le cordon.      Elle a neuf ans ma fille, c'est son anniversaire !
Posté par herve le derve à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]