27 avril 2018

Vrac (être poète) (229)

Être poète, c’est intégrer avec joie Claude Honoré dans la nouvelle calembourgeoisie géopoétique.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2018

Vrac (être poète) (228)

Être poète, croiser les vers sur la brèche.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2018

Vrac (être poète) (227)

Être poète, photographier les halos de nuit.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2018

un point

les nuits indormies langue à retourner au gosier bien profond plus de naissances hasardeuses du silence
Posté par herve le derve à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2018

Vrac (être poète) (226)

Être poète, ôter la cire, plonger et se livrer aux morsures du chant.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2018

Le long des embrasures de Dominique Boudou

     Lu ce midi Le long des embrasures de Dominique Boudou, Editions du Cygne - Le long des embrasuresRegarder un paysage, toujours le même, depuis la fenêtre d'un étage. Le regarder aux premières heures du jour ou le soir en toute saison. Les toits de la ville. Un enchevêtrement de lignes qui font et défont le corps, font et défont le poème. Il faut parfois fermer les yeux pour mieux voir.https://www.editionsducygne.com aux Editions du Cygne, entre la rédaction d'un poème fleuve et une lourde sieste. ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2018

face blanche vers le haut

dans le tram TBM la ville du fleuve et de l'océan s'est drapée de nuit et de lumières   je sors mon livre je suis l'homme penché qui relit "L'homme qui penche"   "Il me manque toujours tout ce qui aurait pu être. Et qui peut-être a été."   je ne regarde pas trop les façades défiler je m'accroche surtout aux mots serrés de Thierry Metz   la jeune femme qui était dans mon bus depuis Toulouse photographie la ville les portes les arches les pierres   "Chaque mot m'essouffle."   ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2018

Vrac (être poète) (225)

Être poète, marcher à reculons dans la neige pour disparaître.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2018

Vrac (être poète) (224)

Être poète, c’est rêver pouvoir taper 31 557 600 caractères dans l’année pour se définir.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2018

Vrac (être poète) (223)

Être poète, c’est inventer « les nuits indormies » et ne plus rien écrire ensuite.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]