12 juillet 2012

un peu de calme avant les projets

     Au bord d'une piscine, les amis nous invitent à dîner, à partager leur barbecue, pourquoi refuser ?      Se laisser aller, pas de pensées...     Fini de lire Les âmes grises de Philippe Claudel. J'ai préféré La rapport de Brodeck, mais c'était bien mené encore, bien charpenté.     Mon film fini, il me faut rebondir, je vais rédiger le contenu de mes trois idées d'émission radio pour l'année à venir et relire la pièce que je veux monter cette année voir si je... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2012

retour à la maison

     Eh bien oui, le jardin était caché par les herbes, les pièces toujours sens dessus dessous, mais après une sieste de trois heures à peine entré, j'ai cessé de m'apitoyer -si si !- et passe un bon temps à me baigner dans nos anciens coins de rivière et les boucles dans les anciens lacs et à courir dans les chemins de montagne (cols de Lasserre et de Brenac)...     Nous voyons plein de monde ici.     Un seul être ne vous manque plus.
Posté par herve le derve à 20:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juillet 2012

dormir, ne pas partir

     Dormir jusqu'après neuf heures, quel luxe ! Toujours pas partis dans notre maison à l'abandon, partie de nous-même reniée. Mais ça ira, la nature nous sauvera de nos angoisses, la rivière, le soleil, les châteaux cathares...
Posté par herve le derve à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2012

vacances dans une étrange maison

     Je n'ai pas réussi à partir en vacances dans notre ancienne maison devenue une maison abandonnée ; trop de fatigue, couché tard, après des bières et une soirée forte et douce.        Demain, on y va. Je redoute tout de là-bas, les gens, les lieux, les herbes, le bois, la maison à ranger, vider, nettoyer, encartonner... dix mois qu'on repousse...
Posté par herve le derve à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2012

le caravagisme nordique, drôle d'invention !

     Décevante exposition sur le caravagisme.     Je n'y connais rien, cela ne me paraît pas un mouvement, ni une école, tout peut entrer dans cette catégorie du caravagisme...     Des sujets mal équilibrés présentés, des bébés mal proportionnés, des obsessions pour les seins ridicules, des chiens affreux, des musiciennes repoussantes...    De temps en temps une forte lumière, impressionnante, des visages si réels ! Mais quel immobilisme !     Honte sur... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2012

transition du corps

     J'y suis allé à cette mini course. Je me rêvais survolant l'asphalte mais non, juste lourd, dépassé par des enfants, des minimes qui ne semblent pas forcer plus que ça... dur ! Je fais 1'30" de plus que mon beau-fils qui lui ne s'entraîne pas...      Relativisons quand même, à moitié malade, je finis dans les cinquante premiers sur trois cent soixante-huit coureurs, ce n'est pas si mal...      4'10 au kilomètre au lieu des 3'50" escomptés, rien d'important là-dedans...... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2012

courir malade

     Et moi qui compte encore participer à la course de ce soir alors que je suis clairement malade...
Posté par herve le derve à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2012

la fin de la fin du film

    J'ai vu, visionné, visionnagé notre documentaire fini : verdict : un film qui peut plaire à une toute petite franche de personnes intéressées par le théâtre et l'écriture, très décalé, techniquement amateur, mais les mots, les messages sont forts, les livres de l'écrivain ressortent à mon avis du documentaire, enfin, je l'espère...     Trois erreurs de titrage à corriger à nouveau et deux trois ajustements à faire encore...     J'attends la fin de la fin du film !
Posté par herve le derve à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2012

sans les yeux

     Je n'ose pas regarder mon film, de peur d'avoir à le refaire entièrement !
Posté par herve le derve à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2012

la baudruche de pierre

     Pour en finir avec ce ventre, je sais que la discussion téléphonique avec une amie très proche (comprendre amoureuse) que je laisse tomber par lâcheté, pour pouvoir convoler stupidement et librement, a grandement participé à cette baudruche de pierre qu'était devenu mon ventre hier soir...      Honte de soi, phrases jamais claires, contradictoires, torture de l'indécision.
Posté par herve le derve à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]