01 juin 2012

le tout s'agitant

     Ces derniers mois, je voyais tant d'images mentales de suicide, de veines lacérées, de sauts dans le vide, de cordes en haut des arbres et des pylônes... Mais avec le printemps, elles ont laissé la place à des sexes, des seins, des fesses, le tout s'agitant, se touchant, se pénétrant dans une folie sans nom.      J'en conclus que les fantasmes de mort sont plus prégnants que ceux du désir charnel.     Ce qui m'emmerde ce soir de célibat, c'est que les deux ne sont que... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 juin 2012

explosions printanières

     Je m'inquiétais de la disparition de mes désirs mais le printemps se rappelle à mon bon souvenir. Gérer une année de plus ces explosions de désirs, ces volutes de plaisirs.      Je suis bien vivant, preuve numéro 29.
Posté par herve le derve à 08:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juin 2012

sale jour

     Sale jour hier où j'apprends qu'une amie me voit toujours comme un menteur, méprisant, malhonnête, où j'apprends qu'elle ne va pas bien et que je ne peux rien pour elle.      Comment se détacher ? Comment vivre sans blesser ? Soi-même blessé, comment ne pas heurter l'autre ?
Posté par herve le derve à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2012

beau jour

     Belle journée hier où j'apprends que ma voiture est réparée, où je cours et marche 1h35, j'enseigne Le Cid en me disant qu'au moins huit élèves ont apprécié, j'entame le petit scénario à rendre avant le 15 juin, on me propose de publier un petit ou plusieurs petits textes aux Editions Arsenic, j'aime...
Posté par herve le derve à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2012

sans papiers

     Je n'aurais jamais dû me pencher un peu sur l'histoire de France dans les années 40. Depuis, je peine avec tous les services d'état, les foules qui se massent devant la préfecture dès 8h45, les guichets qui protègent les fonctionnaires, la fatigue palpable de tout ce petit monde, monde auquel on a fini par faire croire que sans papiers on n'existe pas.
Posté par herve le derve à 09:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 mai 2012

vive le régime

     Démarches administratives demain, passionnant. J'ai déjà fait les photos d'identité réglementaires, quelle panique dans le photomaton ! des consignes à n'en plus finir, l'horreur...        Bientôt, on se fera tirer le portrait directement à la préfecture, ça sera plus simple, avec les photographes officiels du régime...
Posté par herve le derve à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2012

pas une ligne

     Pas une ligne rédigée, le projet dans la tête, les moments volés pour le construire, au volant, en pause... Quinze jours, c'est possible de rédiger un court métrage en si peu de temps...  
Posté par herve le derve à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2012

envie d'écrire

     Une envie d'écrire depuis hier soir, cela faisait longtemps. Un concours de scénario, j'aimerais de nouveau écrire pour l'image. Le documentaire, c'était différent, questions, entrevues, montage, ce n'est pas de l'écriture comme je l'entends.      J'ai jusqu'au 15 juin, un défi, sans ordinateur...
Posté par herve le derve à 13:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 mai 2012

vivre sans (ordinateur)

     La vie sans ordinateur, c'est la vie quand même.      Je ne suis pas sûr de prolonger mon abonnement internet, sans ordinateur, cela ne me semble pas très utile.      De deux choses l'une, soit je poste soixante messages en avance pour cet été, soit j'arrête, je prends de réelles vacances.
Posté par herve le derve à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2012

la danse du serpent

     Quand la seule règle c'est de survivre le plus longtemps, s'éviter soi-même comme un poison mortel, que faire d'autre que l'accepter ? Onduler, se faufiler dans des corridors de plus en plus étroits, y prendre goût même. Jouissive cette danse macabre, la danse du serpent.
Posté par herve le derve à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]