10 janvier 2012

Roman : Carnet d'esquisses. 1999 (29)

CARNET D'ESQUISSES - 1999 Partie 29 après-midi         Ni bureau ni tête rangés, c'était évident. A peine rentrés de Gattaca, nous nous sommes gavés de pain, saucisson, boudin, poulet, salade... Je me suis levé, plein, j'ai regardé la fin du premier épisode de la série préférée de mon amie, Friends, et le second en entier, puis j'ai chuté sur mon lit jusqu'à 16h50 dans un coma d'une épaisseur remarquable.         Je pense à cette soirée de remises de prix... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2012

Yuichi et la lévitation du pantin famélique (1)

Yuichi et la lévitation  du pantin famélique (1998)      Pourquoi avait-il fallu que je tombe sur ce livre ? Pourquoi m'être attardé sur ce marché aux livres de place Arnaud Bernard alors qu'un vent glacial poursuivait les rares promeneurs ? Je ne sais plus combien j'ai acheté ce livre mais peu importe puisqu'il occupe déjà une place à part ? Je n'arrive pas à l'ouvrir... "Au fur et à mesure de ses visites, Yasuko se montrait si familière avec lui, qu'elle osait même parfois s'asseoir sur les genoux de... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2012

l'amour d'Anita

     Ah oui, je ne vous ai pas dit, je suis tombé amoureux, de la mère de l'héroïne du film Corpo celeste. Elle s'appelle Anita Caprioli ! Elle a mon âge... Je parle un peu l'italien, je réalise un peu des films en vidéo, on est fait l'un pour l'autre ! Anita Caprioli, dans Corpo celeste, entre ses deux filles, vu sur scrennweek.it                  Anita... au festival de Cannes, sur zimbio.com
Posté par herve le derve à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2012

après la belle...

     Comment dire : j'accueille ce soir mon ex-belle-mère... J'en profite pour nettoyer et ranger l'appartement...
Posté par herve le derve à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2012

Corpo celeste (Rohrwacher) [Petit carnet de lecture]

     Pas la force de chroniquer avec ces maux de tête. Besoin d'images pour changer des mots, aérer ces messages... Corpo celeste d'Alice Rohrwacher : film fin, beau, sensible, maîtrisé. On suit la jeune fille dans ses peurs et ses doutes, tout en pudeur. Aussi beau que Tomboy de Céline Sciamma.             vu sur melissa on the road      Les images de ce film restent, inscrites. Quand la jeune fille marche dans les rues, nous la voyons... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2012

non médicamenter

     On se satisfait de peu, ne pas prendre de médicaments contre mes maux de tête m'apparaît comme une victoire !
Posté par herve le derve à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2012

Roman : Carnet d'esquisses. 1999 (28)

CARNET D'ESQUISSES - 1999 Partie 28 lundi 8         J'avais décidé de nettoyer mon bureau mais j'écris encore sur des tonnes de papiers, sacs plastiques, porte-feuilles, dictionnaires, casquette... le plafond crevé se déchire renaissance des ombres ce qui reste du soleil trépane mon pantin les yeux agressés dessinent sur le visage de mensongers risorius raptus du rictus fenaison des mots oraux fermentation des champignons savants en -us gerbes ravalées sourires dans la gorge rires au... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2012

si ce n'est cette humidité...

     Journée débutée avec des maux de tête et de ventre. Le cross à la campagne nous a fait du bien, ainsi que la visite avec mes enfants chez la nouvelle amie.
Posté par herve le derve à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2012

Roman : Carnet d'esquisses. 1999 (27)

CARNET D'ESQUISSES - 1999 Partie 27 samedi 6         Matinée d'attente générale... le CAPES, lundi ou mardi... Nous faisons comme si, elle et moi, ne sentions pas les tensions dans l'air, entre elle et moi. Nos gestes tendres sont remplis de fatigue, sincères dans leur douceur mais si lourds. Nos désirs sont mis de côté, trop fatigués, il fait trop chaud, il est trop tard quand la pesanteur nous plonge dans les matelas.         De mon côté, l'écriture stagne un... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2012

lent dedans

     Je tape mes vieux textes des années 1998-1999 ; je n'ai pas changé, impression d'écriture inachevée, fausse distance avec la vraie vie, lent...
Posté par herve le derve à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]