05 octobre 2011

questions sans réponses

     Dort-elle ? Seule ? Est-elle encore endormie ? Téléphone-t-elle, à couvert ?      Mais qui est-elle ?
Posté par herve le derve à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2011

l'intérieur de moi

     J'aime regarder les barres de mes statistiques bloguiennes : aucune visite, rien ne bouge, les tours ne se montent plus... Et je les regarde, je les couve, les espère...      On dirait l'intérieur de moi, figé, idiot...
Posté par herve le derve à 07:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 octobre 2011

combats de livres

     Aucune page lue de tous les livres entamés qui se traînent comme des âmes en peine sur le bord de mon tatami. La nuit, ils me réveillent. Je les entends geindre, se tourner les pages violemment pour mimer leur désarroi de n'être pas compulsés. L'autre nuit même, Férey a grimpé sur De Richaud qui s'est mis à pleurer comme un bébé. Le combat des pages était terrible, on aurait dit deux étourneaux enfermés dans une cage, paniqués sous le x rémanent de mon plafond. Dostoiëvski lui a cessé ses cris depuis trois... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2011

comment dormir sous un ciseau de Damoclès ? et autres questions...

     Le code anti-spam est revenu ! Je peux de nouveau utiliser ma messagerie... J'étais fatigué, j'ai dormi comme une bébé... A 6h15, le x de mon plafond ressemblait davantage à une paire de ciseaux ouverte et menaçante...      Question du jour : Comment transcrire l'ennui sans ennuyer ?
Posté par herve le derve à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2011

plus de mails

     Alors ça, c'est la meilleure, je ne peux plus envoyer de mails ! Le code anti-spam ne s'affiche plus ! Je ne sais pas quoi faire !      Help, I need...  
Posté par herve le derve à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2011

bien remonté, l'automate

     Lire avant de m'endormir très naturellement et très doucement, comme si rien ne coinçait, harmonieusement, même seul dans mon grand lit. Me réveiller, avoir envie de travailler, me cuisiner des petits plats équilibrés, avec des légumes frais que je saurais agrémenter, vivre simplement quoi, comme un automate bien remonté.
Posté par herve le derve à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2011

m'éreinter

     M'éreinter voilà la seule chose qui me calme, une bonne séance de course avec quarante forcenés, on se sent obligé de suivre... parce que rédiger ces courtes phrases, ça nourrit pas son poète...
Posté par herve le derve à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2011

Ordinaire (Téléphone) [Petit carnet de lecture]

     Cette nuit, face au plafond signé du x, j'ai entendu très distinctement une voix, une douce respiration mais personne n'était là, à mes côtés. Cette voix c'était les paroles de Jean-Louis Aubert, des vieilles ritournelles qui toujours me retournent dans mon lit, avant le cercueil... Mais plus d'envie, plus d'énergie, Pour chaque jour de ma vie, Servez-moi de l'ordinaire. Plus d'envie, plus d'énergie, Pour chaque jour de ma vie, Servez-moi de l'ordinaire. Plus d'envie, plus d'énergie, Pour chaque jour de ma... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2011

et le tilleul

     Et le tilleul, il y a-t-il quelqu'un pour témoigner de ses cures au tilleul ? A-t-il survécu ?
Posté par herve le derve à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2011

déclaration d'amour

     Je voulais déclarer ma flamme à un être exceptionnel, discret, d'une poésie sensuelle insoutenable, troublant, intègre et léger, à toi, le mot sibyllin.
Posté par herve le derve à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]