18 novembre 2011

si absents

     Toujours cet écran, protecteur et assassin, entre moi et moi. Vous êtes si absents dans mon enfermement.
Posté par herve le derve à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2011

pour un phrase mortelle

     On s'en fout de la douleur, si c'est beau, presque beau, presqu'île. Je peux mourir pour une phrase.
Posté par herve le derve à 05:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

verre de nuit

     C'est au tour du verre recyclé de briser la nuit. En fureur, dans mon crâne.
Posté par herve le derve à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

balancée

     C'est la mer que je balance dans ma bouteille.
Posté par herve le derve à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

rien finir

     Cette intelligence au service de l'inaction m'achève. Rien finir. Me voir rien finir. Encore. Presque toujours.
Posté par herve le derve à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

à travers

     La capacité à voir à travers m'a usé, depuis tout petit. Pourquoi cette lourdeur ?
Posté par herve le derve à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2011

à ses cris

     Me recoucher, assailli de mensonges. Ils me pèsent, m'écrasent. Je ne peux mentir à la nuit et à ses cris.
Posté par herve le derve à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

camions de 5h27

     Quand les mots ne viennent pas, les barrages de mots, les échelles sans barreaux, la peur,  tout me renverse, me noie. Je ne suis pas si roseau. Ma fatigue entretenue se nomme dépression. De fidélité, il n'y a que les camions poubelle à 5h27 du matin.
Posté par herve le derve à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

pas toujours

     La pendule frappe au salon. Réveillé pour mieux me recoucher. Tenir cette journée, puis l'autre, et l'autre, encore, pas toujours, je sais bien.
Posté par herve le derve à 05:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2011

se traîner

     Impossible de travailler, se traîner est déjà bien compliqué ce soir...
Posté par herve le derve à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]