18 novembre 2011

rien de rien

     Rien. Il me faut monter mes étagères ! Je n'ai aucune énergie. Je n'écris plus, plus rien. Rien.
Posté par herve le derve à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2011

vie à dormir

     A peine plus réveillé maintenant à 11h40 qu'à 5h ce matin. Une vie à dormir il me faudrait, pour rebondir.
Posté par herve le derve à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

dix minutes sur l'oreiller

     Se recoucher dix minutes pour croire en la vie à venir.
Posté par herve le derve à 05:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

répéter pour mieux dépasser

- Elle : Qu'est-ce que tu fais si je le fais ? - Moi : Je vais mourir à petit feu.
Posté par herve le derve à 05:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

ressasser pour dépasser

- Elle : Qu'est-ce que tu fais si je le fais ? - Moi : Je vais mourir à petit feu. Et elle est partie. Ne me parlez plus d'amour.
Posté par herve le derve à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

29

     Vingt-neuf phrase matinales, vingt-neuf bouées, vingt-neuf soupirs, vingt-neuf morts, vingt-neuf ennuis, vingt-neuf riens. Et hop, magie, trente et une !
Posté par herve le derve à 05:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2011

plus on se noie

     Se tromper ne suffit pas, embarquons les autres dans les navires à coque percé, plus on est de fous...
Posté par herve le derve à 05:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

corps multiplié

     Elle m'a jeté mon enfermement à la figure en me montrant ma nullité, dans sa fuite ridicule. Je ne la verrais plus si nous n'avions pas multiplié nos corps.
Posté par herve le derve à 05:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

vie purgée

     La purge de vie je connais, tous les jours je la suce. Le peu de sève m'assèche.
Posté par herve le derve à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2011

si absents

     Toujours cet écran, protecteur et assassin, entre moi et moi. Vous êtes si absents dans mon enfermement.
Posté par herve le derve à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]