19 septembre 2011

loin

     Je guettais tous les bruits dans la nuit comme s'il me fallait y trouver le sens de ma vie. Je suis apparemment très loin du but.
Posté par herve le derve à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2011

ralenti

     Le ralenti, c'est beau dans les films, quand les gangsters en costume marchent dans les rues avant leur forfait, la mâchoire serrée, mais dans la vraie vie, qu'est-ce qu'on s'ennuie !
Posté par herve le derve à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2011

la surface

"CHAPITRE II      Raskolnikov n'était pas habitué à la foule et, comme il a déjà été dit, il fuyait toute espèce de société, surtout dans les derniers temps. Mais maintenant il se sentit attiré par ses semblables."      Vivement les mots et les phrases des autres, en attendant que les miens remontent à la surface...
Posté par herve le derve à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2011

plus avant

     Oui oui j'avoue, je n'ai pas tout lu, alors, la tête bouffée par les maux de tête, j'aborde dans ma chambre solitaire Crime et châtiment de Dostoïevski. Mes gruyères neuronaux s'agitent, les maux croissent face aux phrases désespérantes. Lire c'est creuser plus avant la douleur.
Posté par herve le derve à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2011

retiens la nuit

     C'est mon troisième lever en un seul jour, j'ai trouvé comment ne pas vieillir !
Posté par herve le derve à 09:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 septembre 2011

affaires à déménager

     Je retiens le passé en niant les affaires que je dois prendre avec moi dans mon appartement solitaire. Je suis d'une faiblesse sans fond.
Posté par herve le derve à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2011

à vous l'horreur

    Des rêves horribles quand je fermais enfin les yeux ; si eux aussi s'y mettent, déjà que la partie éveillée de mon existence est navrante au plus haut point... Recouchons-nous, je préfère encore cette horreur à l'autre.
Posté par herve le derve à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2011

sage comme une image

    Me recoucher et lire. Vers minuit, je relisais la série des Jouvray, publiée par les éditions Paquet : Lincoln. La première planche est tellement réussie, aussi forte comme entrée en matière que la première planche de L'Incal ou encore d'Alef Thau.                                                         ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 04:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2011

vivre sans

     Pas un son, des songes. Tout repose sauf moi, sans sens. Mes rêves d'enfance au club de sports m'ont réveillé, puis des images d'elle et de moi, semi-conscientes ont eu raison de mon sommeil. Debout pour rien, incapable d'écrire.
Posté par herve le derve à 04:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 septembre 2011

sans appel

insomnie : 26 sommeil : 2
Posté par herve le derve à 03:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]