11 octobre 2011

au bout des muscles

     Sur la piste, on oublie tout, on rebondit sur le rouge entre les lignes. Je n'ai fait qu'onze tours à 1'06''à 1'10'' au trois cents mètres. Efficace, la pensée ne peut aller ailleurs qu'au bout des muscles, au contrôle de la respiration, l'allongement de la foulée, les douleurs des cuisses et mollets...
Posté par herve le derve à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2011

plaisirs du voyageur immobile

France 80 80 États-unis 7 7 Algérie 6 6 Russie, fédération de 2 2 Suisse 2 2 Belgique 1 1 Canada 1 1 Espagne
Posté par herve le derve à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2011

Melancholia (Trier) [Petit carnet de lecture]

                                        ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2011

nouvelle rubrique : rêves

     Vous n'avez pas vu aux infos hier soir ? Le connard sauvage a rajouté une rubrique : celle des rêves ; c'est qu'il a repris son activité nocturne, il est sauvé, tout est bon dans le rêve du canard !
Posté par herve le derve à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2011

rêve 1 : phelins phelins

     Dans mon rêve de la nuit de six heures trente-sept à sept heures quinze, j'ai vu et entendu des personnes ouvrir des portes de jardin ; l'une d'elles disait à l'autre :      "Elle a toutes les clefs. Ce sont tous ses orphelins phelins."      J'ai bien écouté, elle l'a même redit plusieurs fois pour que je comprenne bien : orphelins, phelins, phelins...
Posté par herve le derve à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2011

culpa

     Oups ! J'ai retrouvé dans un des deux agendas que je ne consulte pas un recommandé, arrivé il y a douze jours... C'était le papier que j'attendais des notaires... Mea MAXIMA culpa !  
Posté par herve le derve à 20:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 octobre 2011

porte fermée

     Une visite au notaire, la porte fermée à dix heures. Avec les banquiers, dans la haine socioprofessionnelle, je mets les notaires, quatre mille euros pour liquider nos biens et deux mois pour nous rendre une somme...
Posté par herve le derve à 12:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 octobre 2011

morceaux de temps

     Cela ressemblait à des rêves, des images, cette nuit, pas des cauchemars ou un grand trou comme ces derniers temps, c'était presque apaisant et doux. A cinq heures, je n'étais pas dans la torpeur du moment, j'étais bien. J'ai lu à cinq heures et demi et travaillé à six. Recouché à six heures et demi pour me relever à huit.  
Posté par herve le derve à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2011

macrocarpas

     Alors on lit sans vraiment lire, les mots inconnus, on pense à la limite qu'ils n'existent pas puisqu'on ne les connaît pas, c'est suffisant de se coltiner un livre jusqu'à sa navrante fin, apothéose grandiloquente d'une pensée suffisante, on ne va pas non plus ouvrir un dictionnaire pour toutes ces scories langagières !     Alors, je vous copie-colle des images de macrocarpas, des grands cyprès de Nouvelle-Zélande, que j'ai croisés dans le livre de Caryl Férey, dont je vous ai déjà parlé. ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2011

qualités naturelles

     Voilà, j'ai gagné, votre lassitude est atteinte, et la mienne donc ! J'ai réussi à faire le tour de tout ce rien qu'est la séparation, en moins de soixante jours. J'ai toujours eu un côté marathonien, jusqu'au-boutiste, frondeur, déprimant, vain et lourd.      Vivement le retour de la légèreté, de la jouissance... enfin le retour, je n'ai jamais eu accès à ça en vrai...
Posté par herve le derve à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]