05 septembre 2011

une ébauche entre tes doigts

"Entre tes doigts l’argile prend forme L’homme de demain sera hors norme Un peu de glaise avant la fournaise Qui me durcira Je n'étais qu’une ébauche au pied de la falaise Un extrait de roche sous l’éboulis Dans ma cité lacustre à broyer des fadaises" Alain Bashung, extrait de sa chanson Malaxe, de l'album Fantaisie militaire (1998).
Posté par herve le derve à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2011

questions existentielles

     Comment trancher entre le confort et l'inconfort de dormir au cinéma ?
Posté par herve le derve à 22:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2011

surtout dormir

     Sortir de devant l'écran. Marcher. Travailler. Penser à autre chose. Et surtout dormir. Voilà les bonnes résolutions de cette rentrée, je ne vais pas aller loin avec un tel programme, mais je devrais y arriver...
Posté par herve le derve à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2011

angoissantes vie et bibliographie

     Neuf heures quinze minutes sans écrire un message sur ce blog ! Je connais désormais l'angoisse du dessinateur Lewis Trondheim qui s'inquiétait dans un des ses albums bd de ne plus dessiner pendant quelque temps, lui, l'auteur de (merci Wikipedia encore et toujours) :                            vignette tirée d'un blog Revues et publications périodiques[modifier] ACCI H3319, fanzine, douze... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2011

filles fans

     Mes filles ont bien rigolé à mes messages tordus, notamment celui de la grue et de son ouvrier coincé dans ma tête, ainsi que celui de la difficulté de rebondir sans trampoline. Youpi ! Je suis lu ! Voire compris !
Posté par herve le derve à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2011

Recueil de poèmes : N'aimer que si (janvier 1993 à mai 1994)(65)

TROISIEME SECTION : SOUVENIR D'UN RÊVE ENTRE BANDOL ET CASSIS (février à mai 1994) Poème 2 (65ème du recueil) : (sans titre)   il faut peut-être que je me balance au bout d'une corde                          que je m'allonge sur ton corps                          que les coups de minuit... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 septembre 2011

à l'eau de rose

     Seuls les bourdons et autres abeilles me comprennent, quand, vrillé de solitude et de nectar, je volette et chute lourdement dans les roses littératures.
Posté par herve le derve à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2011

agere

     Mon agenda me dégoûte avec ses dates, ses horaires, sa façon de me dire : "Je vais découper ta vie en morceaux sale bonhomme !".
Posté par herve le derve à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2011

décompte

     Je compte mes amis sur les narines de mon nez.
Posté par herve le derve à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2011

comme un cliquetis dans la tête

     Ce n'est qu'après sept années d'analyse que Marie sembla enfin comprendre son aversion de l'informatique et l'origine de ses blocages : quand elle avait six ans, ses parents s'étaient séparés. Ils avaient partagé le même appartement pendant huit mois, en faisant chambre à part, et le bruit qui perturbait ses sommeils n'était que le cliquetis permanent des deux claviers sur lesquels ses parents rompus tentaient de reconstruire virtuellement leur vie.
Posté par herve le derve à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]