13 octobre 2011

banalités sifflotées

      Consistance zéro ! Piocher les mots ailleurs :      "Je suis la route, la route antique aux vertèbres dallées ; je reconnais le style des anciens hommes. L'écartement des pas, le poli vénérable, c'est une vieille route qui doit bien savoir son chemin." Equipée, Victor Segalen.      Je cherche ma route, si j'en avais une. Ce soir, les paroles de chanson arrivaient tronquées dans ma tête. Que des idées éculées, c'est pour ça que je quête des mots ronds, ailleurs...... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2011

vive les expatriés et les curieux

 Visiteurs%  France 79 79 Russie, fédération de 6 6 États-unis 5 5 Belgique 4 4 Israël 3 3 Algérie 1 1 Maroc 1 1 Suisse 1 1
Posté par herve le derve à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2011

avant la vie

     Je guette mes messages comme si ma vie en dépendait, téléphones portable et fixe, ordinateur... Quelle triste vie ! Avant, il y a cinquante jours, je n'y prêtais pas du tout attention, je vivais, dans l'eau de vie, forte et parfumée.
Posté par herve le derve à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2011

agenda plein

     Mon agenda est plein de rendez-vous médicaux, professionnels et artistiques. Si j'en crois ces feuillets je suis donc important : artiste, professeur émérite et tout cassé physiquement. Le mental, je n'en dirais rien, je n'ai rien d'élégiaque... Aucune plainte dans ce blog...
Posté par herve le derve à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2011

prochaine étape

     Le retour du souvenir de mes songes me gonfle de nouvelles certitudes : je m'appartiens, le corps et l'esprit se rabibochent, je parviendrai bientôt à diriger ma barque. L'écriture est la prochaine étape.
Posté par herve le derve à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2011

rêve 3 : des paniers

     Des images à la pelle cette nuit.      De 23h30 à 5h15 : il y avait un jeu dehors, avec les enfants, comme un jeu de quatre coins. Tout le monde s'agitait, je ne me souviens plus très bien.      De 5h40 à 8h15 : c'est là que ça s'est déchaîné ! En voiture, avec un ami indéfinissable et une collègue, des trajets de la campagne à la ville, des affaires à déménager, des trains qui progressent en parallèle. Une tempête. Des danseurs et danseuses qui répètent chez des amis... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2011

Julia et Roem (Bilal) [Petit carnet de lecture]

     C'est énervant, l'impression de déjà-lu, ces images, belles mais répétitives, ces dessins passés à la postérité comme à la décoration intérieure, c'est tout ça Enki Bilal, mais j'y plonge encore... L'univers, la construction, moins alambiqués que d'habitude avec son Julia et Roem (mai 2011, Casterman) me marquent agréablement. A lire, encore !   ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2011

602 !

     602 messages en si peu de jours ! Boulimie, peurs, angoisses, transferts, évitements, lapsus, vengeance, tristesse, poésie, abstractions... Vous êtes résistants et bien étranges de rester sur ces quelques pages... Je serais vous... il y a plus léger !
Posté par herve le derve à 22:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 octobre 2011

je le jure !

     Je le jure, j'étais en train de travailler et puis des amis ont appelé, je n'étais pas à zoner sur le net, à surveiller mes visiteurs comme un insomniaque, non non, je bossais ! Quel plaisir de parler avec des amis au téléphone !      C'est malin, j'ai plein de boulot en retard...
Posté par herve le derve à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2011

quelques épines hasardeuses

     Deux rendez-vous professionnels et artistiques qui se voient repoussés en moins d'une heure... Dur à encaisser, mais je n'y verrai aucun signe, la vie est forêt, labyrinthe hasardeux, rien de plus, quelques épines quand même...      Devant ces imprévus, j'ai entièrement fermé mes volets, pas de dessins au plafond cette nuit et soyons fou et exigeant pas d'insomnies non plus !
Posté par herve le derve à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]