08 novembre 2011

entre la porte et le balais

     A celle qui a balayé devant notre porte, emportant tout dans un tourbillon de poussière irrespirable, je regrette de n'avoir pas la force de trouver les bonnes répliques au moment propice.      J'aurais dû lui dire comme le fait Bernard-Marie Koltès dans Dans la solitude des champs de coton :      "Alors, quelle arme ?"      A la place, c'est tout juste si je trouve des phrasettes passionnantes du style :      "Alors, entre la... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2011

amour et tête ouverte

     Je dirai un jour ici mon amour pour le travail d'Edmond Baudoin. Il me faudra du temps pour engager un peu quelques petits mots sur ce Géant.                                            En attendant, une vignette de lui, dans Le Premier Voyage, publié par Futuropolis en 1987, empruntée du blog... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 07:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 novembre 2011

les deux

     Veux-je vraiment remplir ces pages internet d'autant de messages courts et inutiles ou construis-je vainement un personnage à la tête ouverte et perdue aux tortueuses pensées ?
Posté par herve le derve à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2011

parler

      Parler sans interruption autre que le flux de nos pensées saoule autant que régénère.
Posté par herve le derve à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2011

sans la gomme

     Personne ne peut nous définir d'un coup de crayon, tant qu'il n'a pas la gomme...
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2011

perpétuel mouvement

     Moi qui n'ai jamais voulu voyager, je ne cesse de guetter les voyages, les offres, les vols, les séjours, les hôtels...      On est en perpétuel mouvement là-dedans.  
Posté par herve le derve à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2011

story-telling et autocuiseur

     J'imagine mes compatriotes devant leur poste, au bord de la jouissance organisée par le story-telling merveilleux de notre sauveur, notre chef de l'état !      Pendant ce temps-là, je loupe la cuisson de mon riz, l'autocuiseur pourri que j'avais eu pour douze euros a rendu l'âme...      Tout est lié, sur le joyeux marché de l'économie...
Posté par herve le derve à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2011

l'écran dérive

     Je ne suis pas seul : l'écran de l'ordinateur a dérivé pendant une seconde, juste avant qu'un message soit posté sur le téléphone portable. J'ai senti ce grand frisson de la communication : intense !
Posté par herve le derve à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2011

à geler

     L'hiver arrive, les salaires commencent de geler.
Posté par herve le derve à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2011

taxi secret

     Je regarde avec passion les chauffeurs s'enrichir de covoiturage au tarif plus qu'excessif : un nouveau métier en ligne : taxi secret ?
Posté par herve le derve à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]