30 septembre 2011

ah ça ira ça ira

     Impossible de dormir. Impossible d'écrire. Toujours pas travaillé. Tout pèse. Derrière le crâne ça me gratte, peut-être une plaie, une irritation. Ne pas gratter. Ne pas la vivre cette journée déjà lourde, impossible. Me recoucher, dormir, dormir. Jusqu'à présent, aucun produit, aucune drogue, mais c'est long, lourd cette convalescence. Il y a des pics en fait, des moments où c'est presque bon de vivre, le beau temps, le temps libre, et d'autres où comme je le disais hier après le film de Bertrand Bonello, si... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2011

après l'Apollonide

sur le boulevard après l'Apollonide les mains se sont crispées l'air s'évaporait j'ai cru tourner de l'oeil les pleurs contenus les pieds cherchant le sol trop bas m'on ramené comme des chiens d'aveugles
Posté par herve le derve à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2011

prescience et angoisse

     Une autre chanson me trotte juste avant la douche, A force de, de Guillaume Depardieu chantée par Barbara. Je cherche sur internet les paroles et je tombe sur une de mes pages de blog, du 11 juin 2011. Celle qui était encore ma compagne n'était pas là depuis cinq jours, elle manquait à toute sa petite famille, et je pensais alors à ce titre :      A force de    A force de m'être cherchée   C'est toi que j'ai perdu...      C'est troublant c'est à ce... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2011

HANNI EL KHATIB

                                                                               sa photo, prise sur le site mk2        HANNI EL... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2011

un type inconnu avec une voix d'or

     J'ai entendu un type avec une guitare sur France Culture ce matin, il chantait je crois une chanson qu'interprétait Elvis, Heart Break Hotel. Il avait une voix incroyable, un rythme unique, mais je n'ai pas retenu son nom ! "Hey now, if your baby leaves youAnd you got a tale to tellJust take a walk down lonely streetTo heartbreak hotel"      Il a même chanté un autre titre, Wait Wait Wait, je crois, si vous trouvez son nom, merci !
Posté par herve le derve à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2011

faiblesse estivale

     L'été ne veut pas s'arrêter, on ne peut pas tous avoir ma force de renoncement...
Posté par herve le derve à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2011

réflexion pour de faux

     Journée formation : comment réfléchir dans l'absolu, sans se préoccuper des réalités du terrain bosselé de l'éducation nationale ?
Posté par herve le derve à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2011

opération mathématique

     Ex rebelles moins dictateur le tout multiplié par l'opinion internationale divisé par l'onu égale nouveaux dictateurs.
Posté par herve le derve à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2011

heurts

je ne regarde plus les heures se heurter les secondes à nouveau s'égrènent vivant entre les gouttes souvenirs de l'animal perpétuel de Bois et Charbons  
Posté par herve le derve à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

femmes-enfants

     "Les femmes-enfants d'abord !" criait le capitaine en les précipitant, têtes par-dessus culs, dans le premier canot percé.
Posté par herve le derve à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]