28 septembre 2011

femmes-enfants

     "Les femmes-enfants d'abord !" criait le capitaine en les précipitant, têtes par-dessus culs, dans le premier canot percé.
Posté par herve le derve à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2011

n'importe quoi

Les beaux blogs ne font pas frissonner sa narine. Il dort sur le clavier, la main sur sa poitrine Tranquille. Il se réveille quand il clique droit.
Posté par herve le derve à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

où sont les comtesses ?

      Je n'ose même pas ouvrir le fichier de mon début de roman, je préfère rester dans cette antichambre de mots. Je repense au personnage de Proust, toujours dans l'attente, toujours dans le vestibule...       Où sont mes comtesses, à moi, qui me font patienter, patienter, avec mes billets d'humeur répétitifs et plaintifs...
Posté par herve le derve à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

recette au miel

     Ma gorge est irritée, il me faut une boisson chaude, citron et miel, dixit ma lointaine compagne. Il faut toujours garder du lien, pour ce genre de soucis...
Posté par herve le derve à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

du hasard et du ventre qui gargouille

     Ma fille m'a dit ce soir : "Arrête de regarder des films violents, si tu en avales trop ton ventre va gargouiller, ils vont se battre dans ton ventre et tu vas tomber malade !"      Mais je ne regarderai rien, elles m'en empêchent, affalées dans ma chambre ; je voulais juste voir 71 fragments d'une chronologie du hasard de M. Haneke. Demain ?
Posté par herve le derve à 21:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 septembre 2011

soirée d'artistes

     Mes filles lisent (Fredissimo, le meilleur de Fred) et dessinent (elles-mêmes pratiquant le cirque), moi je n'écris pas mon roman...
Posté par herve le derve à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2011

full of troubles

     Mes parents sont rentrés d'Irlande, avec pour moi un recueil de poèmes de Yeats. Extrait : "To and fro we leap And chase the frothy bubbles, While the world is full of troubles And is anxious in its sleep."        C'est beau, non ? And is anxious in its sleep. And is anxious in its sleep. And is anxious in its sleep. And is anxious in its sleep. And is anxious in its sleep. And is anxious in its sleep. And is anxious in its sleep. And is anxious in... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

sensibilités

     C'est comme un coming out avouer que je suis féminin, même si je ne sais pas vraiment sous quelle forme. J'écoutais à la radio à 7h55 la chronique habituelle du toutologue Philippe Meyer sur un logiciel qui aiderait les mamans à savoir les risques que leur rejeton préfère les hommes... Quelle bêtise ! Etre sensible alors signifierait que nous ayons une tendance homosexuelle... Etre sensible et ouvert est humain et ne saurait être lié directement à la sexualité ! Je l'ai déjà dit, je vois mal comment la... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 21:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 septembre 2011

réaction d'un ami à une lettre de refus d'un éditeur

     Oui, il est avéré que nous avons des amis qui nous ressemblent ! J'en ai un bon, un spécimen, très amusant, décalé, doué, dingo. Voici ce qu'il a répondu à un éditeur qui a refusé d'éditer son bouquin (que je suis loin d'avoir fini, je ne fais que feuilleter en ce moment...). Âmes politiquement correctes s'abstenir !    Chers amis,             J’ai reçu de votre part le retour du manuscrit de mon roman “ Passeport pour la mort”,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

muscles modestes

     Hier soir et ce matin au réveil, à six heures, j'ai fait la connaissance fortuite de nouveaux muscles, improbables et douloureux, de la pointe des pieds jusqu'à la ceinture abdominale. Je fais tout pour qu'ils ne croient pas que je vais leur faire une place dans mon nouveau corps d'athlète. Être athlétique et modeste comme moi, ça fait mal, et pas qu'aux chevilles !
Posté par herve le derve à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]