17 septembre 2011

vestiges

vestiges de nos vies meubles morts la maison de nos rêves pleure nos plaies égoïstes
Posté par herve le derve à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2011

de l'argent plein les banques

     Et voilà que le conseiller financier espère me distraire de mes affres de célibataire forcé en nous assommant bêtement de frais exorbitants ! C'est la crise, servez-vous messieurs les banquiers !
Posté par herve le derve à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2011

du vin

     Le vin ne parvient pas toujours à flinguer les insomnies. Certaines, coriaces et tordues, s'immiscent quelque soit le produit et la quantité ingérés. Ce doit être dû à ce qui reste de mon obstination, quelque chose de reptilien.
Posté par herve le derve à 07:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 septembre 2011

montagne de solitude

     Etre seul n'est rien d'autre que de faire face à la montagne que nous avons édifiée pour ne pas nous voir.
Posté par herve le derve à 01:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2011

un esprit bloqué dans un corps perclus

J'ai couru ce soir, trente-six minutes, pas de douleurs. Reprendre la vie du corps serait une bonne idée. Pour les esprits, ils devraient suivre.
Posté par herve le derve à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2011

us

     Les célibataires ne mangent plus devant leur télé mais devant leur blog et leur messagerie, tous trois désespérément vides.
Posté par herve le derve à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2011

Jean-Claude Carrière

     Rencontrer un tel bavard est une chose rare ! Jean-Claude Carrière à la cinémathèque mercredi 14 septembre 2011 était intarissable... Mais là, nous serions restés des heures à l'écouter ce tout frais octogénaire passionnant ! Il a un cerveau en alerte constante, comme le grand metteur en scène Claude Régy, de huit ans son aîné. Ses débuts, ses rencontres improbables, Jacques Tati, Peter Brook, Bunuel... ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 septembre 2011

lents rêves

     Les rêves étaient sans vie, absurdes, lents et répétitifs. Par exemple, en dormant, je me suis inscrit à facebook, c'est vous dire le creux !
Posté par herve le derve à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2011

avatar

     La mue est un peu trop longue à mon goût. A sentir les premières révolutions, j'ai bien peur que tout soit mort-né sous la chrysalide.
Posté par herve le derve à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2011

double face

     Je propose deux visages : un type qui boit trop de café, à deux cents à l'heure, et un type affalé dans les fauteuils, sans énergie aucune. Personne n'arrive à me suivre, je trouve tout trop lent et idiot, et en même temps, je ne peux enchaîner trois phrases cohérentes.
Posté par herve le derve à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]