27 septembre 2011

grève de la tête

     Les mots coulent ce matin, me coulent, mais je n'ai pas le temps ! Au boulot, à l'anesthésie ! Oublier tout ça en travaillant ! J'ai failli me mettre en grève mais j'aurais tourné en rond, je ne pouvais pas tenir cette journée sans travailler, trop de bouillie dans la tête, trop d'horreurs à exprimer, trop de douleurs dedans.      Je dirai mes peines jusqu'à ce qu'elles vous trouent, que vous compreniez enfin pourquoi je meurs.
Posté par herve le derve à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2011

quoi d'autre (complainte)

quoi d'autre   va va va-t-en ne te retourne pas continue ta vie lâche tout par désir quoi d'autre que le désir construire pourquoi faire vivons centrés comme toi   quoi d'autre que soi l'autre un marche-pied une ombre un vase un tabouret on s'y repose pour mieux partir soi soi soi quoi d'autre
Posté par herve le derve à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2011

insomnie 28

poésie plate   réveillé quatre heures  noir complet  taper les coussins  pour y pénétrer  retourner de force  dans l'oubli du sommeil  on ne force rien  tout nous repousse  dans cette réalité  l'alcool non plus  ne peut rien  pas d'oubli  les yeux maintenus  sur cette vie  sans fuite  jusques aux bouts
Posté par herve le derve à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2011

l'injuste prix

     Dur de rester calme face à un notaire qui nous demande de déballer notre intimité matérielle et ne la traduit qu'en chiffres et raisonnements bassement pragmatiques ! Prise de bec avec ma future divorcée, à force d'entendre parler de ça, de tout ce qui ne nous a jamais touché : l'argent, les meubles, les voitures...      Comment se protéger ?
Posté par herve le derve à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2011

vie chiffrée

     On mesure tout de nos jours, la psychologie des enfants, les bouts de terre, les biens, les propriétés, les dettes, l'amour, la rupture, et pour finir la taille du cercueil.      J'aime cette journée mathématique, ma société et mes contemporains !
Posté par herve le derve à 14:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 septembre 2011

à la binette !

     Un petit rendez-vous chez le notaire, youpi ! Je lui couperais la maison en deux moi, par le milieu avec mon ciseau à briques ! Et pour le jardin, à la binette la liquidation des biens !
Posté par herve le derve à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2011

gros mot

     Un gros mot que j'ai réappris aujourd'hui, attention, bouchez-vous les oreilles, les yeux, le nez, il est très agressif et puissant :      PSYCHOMÉTRIE !      Je vous aurais prévenu, ne vous plaignez pas maintenant du traumatisme que j'ai provoqué chez vous...
Posté par herve le derve à 13:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 septembre 2011

question inutile (448ème)

     Barrer les mots, est-ce pire que ne pas les écrire ?
Posté par herve le derve à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2011

phrases creuses

     La prose que j'ai entamée dans l'espoir qu'elle ressemble à un roman n'est que phrases creuses et banales, du genre de celles que je biffe quand je souffre à lire mes pauvres contemporains. «Le coeur n'a-t-il pas ses raisons qui se moquent de la raison ?» (AJ) Moi, c'est guère mieux : « Ce décor est pour toi, je te l'offre ! ». Bénédicte l'avait regardé avec ses yeux vides, comme elle savait si bien le faire. Elle s'efforça de sourire pour masquer son indifférence et détourna la conversation.... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 06:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 septembre 2011

pas d'écho

     Hier au soir j'ai repris mes travers : communiquer vers le néant ; combien de fois vérifierai-je qu'il ne saurait y avoir un écho ?
Posté par herve le derve à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]