09 septembre 2011

trop plein

     Rien à écrire, la lune et le verre étaient trop pleins.
Posté par herve le derve à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2011

Recueil de poèmes : N'aimer que si (janvier 1993 à mai 1994)(69)

TROISIEME SECTION : SOUVENIR D'UN RÊVE ENTRE BANDOL ET CASSIS (février à mai 1994) Poème 6 (69ème du recueil) : (sans titre)   j'ai perdu le sommeil et les mots à Cassis en la regardant dormir les doigts relâchés sur le drap   ma sirène raillait l'illusion de l'azur au petit matin elle riait à la proue de mon coeur   du balcon elle charmait les rues solitaires du mois de mai  nue  accoudée au garde-fou à l'aurore   elle s'alitait doucement dans mes nuits blanches je la regardais rêver... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2011

répétition générale en couleurs

Le Verbe pousse du sommeilcomme une fleur ou comme un verreplein de formes et de fumées.   Antonin Artaud, extrait de La nuit opère.
Posté par herve le derve à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2011

Un ciel radieux (Taniguchi) [Petit carnet de lecture]

     J'ai lu le mardi 10 mars 2009 le manga Un ciel radieux de Jirô Taniguchi, publié en 2006 par Casterman. Encore une histoire et des dessins qui auraient pu être niais... Il n'en est jamais rien avec cet auteur ! Toujours par petites touches, toujours plus avant, on lit d'une vitesse ! d'un plaisir ! On accepte toujours tout, de Quartier Lointain à K, ou cette autre histoire avec la colline et les enfants dont j'ai oublié le titre, on y va, on tourne les pages... La veille, fatigué, je ne parvenais pas à le... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 septembre 2011

mal de fleurs

     En ce moment, les mots croissent seuls, herbes folles, grasses et succulentes, déjà végétantes et entièrement nervurées. Leurs racines sont profondes, ancrées comme pour toujours, quelque soit le sol, graveleux, meuble, pauvre ou riche.    Le Verbe pousse du sommeilcomme une fleur ou comme un verreplein de formes et de fumées.   Antonin Artaud, extrait de La nuit opère.   
Posté par herve le derve à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2011

à bas les vacances

     Ah ! Se noyer dans le travail, quelle riche idée ! Mais pourquoi donc ai-je bénéficié de vacances, elles ont tout foutu en l'air... Ma vie n'était qu'une aoûtienne finalement, elle n'est jamais revenue de la côte.
Posté par herve le derve à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 septembre 2011

avec mes pattes

d'abord je suis sorti avec mes pattes habemus papam très beau film après je suis rentré avec mes pattes
Posté par herve le derve à 17:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 septembre 2011

one small step...

     Un petit pas de côté mais une chute de géant dans mon être.
Posté par herve le derve à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2011

partager les algues

- Moi : Excusez-moi monsieur je n'osais pas vous aborder tout à l'heure mais comme vous avez fait plusieurs tours du lieu, je me permets... - Lui, avec sa tête de poisson : Oui... - Moi : Eh bien en fait, je me sens mal, j'ai un peu de difficulté à respirer en ce moment, je ne sais pas si c'est la pression de l'air qui... - Lui : L'air, mais quel air ? Vous êtes dans mon bocal depuis quatre jours, je me demandais si vous me parleriez et surtout quand vous auriez l'intention de me quitter. Je n'aime pas trop partager mes algues. -... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2011

rue de la gloire 11h39

- L'homme dans la rue : Le problème si tu prends ton fusil et que tu le tues, tu vas en prison. - Son acolyte : Le monde est mal foutu.
Posté par herve le derve à 11:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]