04 septembre 2011

arrière-bouche

     J'ai comme un goût dans l'arrière-bouche, indéfinissable, brûlant et dans l'oreille, un arrière-son sifflant, rauque et sifflant. Quelqu'un m'habite, ou plusieurs.
Posté par herve le derve à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2011

faire sans

     On est toujours un peu déçu de ne pas rebondir sur la terre ferme quand on quitte un trampoline.
Posté par herve le derve à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2011

roi du monde

     Heureux comme quand le 27 juillet dernier je recevais avec délectation le message du téléphone portable : "Vous êtes le roi du Snake". C'était de loin ma plus grande émotion de cet été.
Posté par herve le derve à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2011

nectar adolescent (Ruiken is dodelijk)

     Ce n'était pas de l'alcool, je n'en bois pas. Juste un nectar, Laphroaig 15 ans d'âge, comme moi, adolescent en somme.   (méfiez-vous, il y a quand même une pointe d'alcool là-dedans, image tirée d'un site au nom étrange "eskwadraat") (à modérer avec consommation)
Posté par herve le derve à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2011

saouls de figue

     Seules les abeilles et autres bourdons peuvent me comprendre, quand, saouls de figue, ils volettent et tombent dans les roses.  
Posté par herve le derve à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2011

moindre miette de chair

     Dans les bars, ce sont davantage les mots qu'on n'entend plus qui nous tirent vers la chute. Les oreilles agressées avertissent les yeux qu'il faut jouir de la moindre miette de chair. Pantins accolés, en sueur, après une journée à éviter le contact, au travail, dans le métro, la nuit tombée on se pousse, on se remplit, jusqu'au matin. On se recolle à la salive pour recommencer, encore.
Posté par herve le derve à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2011

chapeau de couleurs

     Il y a un tableau que j'aime depuis vingt-cinq ans. Chez mon ami d'enfance je le retrouve au mur. Il n'a pas varié. Je quitte le clavier, me dirige vers mon hôte pour lui demander un appareil photo mais je me ravise. Trouver l'engin, prendre la photo, manipuler des câbles, déposer les images sur l'ordinateur, les insérer dans le blog, ça va, je ne suis pas Hercule non plus !     Je vous le décris à la place, bien évoqué, c'est mieux l'art. Il a des formes et des couleurs, fond blanc, étrange... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2011

un jour des lignes

     Comme un devoir à remplir. Inscrire ses phrases pour être. Les mots sont fidèles dans le chamboulement. Une fois pondues, les lettres s'agitent quelque temps. Après il en faut d'autres, toujours.
Posté par herve le derve à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2011

lave-café

     J'aurais dû prendre mon linge pour faire la vaisselle parce que depuis la séparation je n'ai plus ma machine à café.
Posté par herve le derve à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2011

Recueil de poèmes : N'aimer que si (janvier 1993 à mai 1994)(64)

TROISIEME SECTION : SOUVENIR D'UN RÊVE ENTRE BANDOL ET CASSIS (février à mai 1994)   AVERTISSEMENT "   SANS MUSIQUE        Les muets sont des menteurs, parle. Je suis vraiment en colère de parler seul                Et ma parole            Eveille des erreurs                Mon petit... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]