24 septembre 2011

le chant de la vie à venir

     Couché à vingt-deux heures, gros sommeil jusqu'à six heures. Quand les yeux s'ouvrent, mes premières pensées ne sont plus pour ce que j'ai perdu, ne sont plus mes plaintes, mais elles me questionnent sur la journée à venir, sur l'occupation, le remplissage de mes heures. C'est déjà mieux que le mois dernier. Mon être commence à rassembler les attentes et les pertes de repères de mon corps et de mon esprit. Bientôt la reconstruction pour moi et l'indifférence envers elle. Nous sommes seuls, toujours, ce n'est... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2011

nuit de plus

     La nuit s'annonce. Une de plus. Je retrouve une solitude oubliée depuis si longtemps. Le corps a toujours été pesant pour moi, encombrant. Je mesure à nouveau toute cette pesanteur, cet ennui. Je serai bientôt apte à en faire un rapport poétique et inutile.
Posté par herve le derve à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2011

rien des ressources

     J'entre dans la cuisine et devant le rien des ressources, j'invite les enfants au restaurant, n'importe quoi !
Posté par herve le derve à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2011

ubiquité

     Soirée calme, absolument, les enfants, les histoires pour dormir, rien d'autre, pas de sortie, pas de travail, se laisser bercer par le sommeil envahissant.      Demain, mission impossible, deux rendez-vous pour les enfants en même temps, c'est pour ça que je dois me reposer, j'ai toujours un mal fou à me remettre des séances d'ubiquité.
Posté par herve le derve à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2011

où et qui ?

     A ce rythme, je ne tiendrai pas, il faut que je ralentisse un peu. Garder l'essentiel, mais quel est-il ? Dans ma vie nouvelle, je ne sais pas encore faire la part des choses. Qui et où suis-je ?
Posté par herve le derve à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2011

échec

     Et voilà, j'ai échoué ! Nous ne sommes pas allés au cinéma avec mon collègue, nous avons bu des coups avec une ancienne collègue artiste que j'ai appelée à tout hasard, puisque j'étais à cent mètres de chez elle. C'était bien mieux, discuter plutôt qu'être assis à suivre un film. Dormir, dormir vite, je n'ai rien préparé pour le boulot !  
Posté par herve le derve à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2011

agité, restless

     Pour l'instant, je tiens bon ! Le travail, l'athlétisme, c'est fait ! Il me reste le film au cinéma, Restless, je vais y arriver...
Posté par herve le derve à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2011

H comme Hercule

     Et moi qui crois que je vais tenir : les enfants le matin, le travail l'après-midi, l'entraînement d'athlétisme le soir et un film au cinéma la nuit avec un collègue, le lendemain à six heures me lever pour travailler...
Posté par herve le derve à 08:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 septembre 2011

chez moi

     Mes enfants dorment chez moi. C'est beau. Le reste ? Je m'en balance.
Posté par herve le derve à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2011

self control

     Et moi qui prétends ne pas consommer de médicaments pour dormir, ça fait quand même quelques bouteilles partagées et accumulées depuis un petit mois de torture. Mais je scande ne pas boire non plus, je contrôle la situation....
Posté par herve le derve à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]