17 septembre 2011

spectres de pellicule

     Toute une journée de montage de mon documentaire sur mon écrivain contemporain. C'était le moment de truffer le film des images et des films des autres, citations qui se répondent en écho. Les oeuvres des autres m'ont accepté, j'accole les spectres à ma pellicule.
Posté par herve le derve à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2011

vestiges

vestiges de nos vies meubles morts la maison de nos rêves pleure nos plaies égoïstes
Posté par herve le derve à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2011

de l'argent plein les banques

     Et voilà que le conseiller financier espère me distraire de mes affres de célibataire forcé en nous assommant bêtement de frais exorbitants ! C'est la crise, servez-vous messieurs les banquiers !
Posté par herve le derve à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2011

du vin

     Le vin ne parvient pas toujours à flinguer les insomnies. Certaines, coriaces et tordues, s'immiscent quelque soit le produit et la quantité ingérés. Ce doit être dû à ce qui reste de mon obstination, quelque chose de reptilien.
Posté par herve le derve à 07:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 septembre 2011

montagne de solitude

     Etre seul n'est rien d'autre que de faire face à la montagne que nous avons édifiée pour ne pas nous voir.
Posté par herve le derve à 01:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2011

un esprit bloqué dans un corps perclus

J'ai couru ce soir, trente-six minutes, pas de douleurs. Reprendre la vie du corps serait une bonne idée. Pour les esprits, ils devraient suivre.
Posté par herve le derve à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2011

us

     Les célibataires ne mangent plus devant leur télé mais devant leur blog et leur messagerie, tous trois désespérément vides.
Posté par herve le derve à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2011

Jean-Claude Carrière

     Rencontrer un tel bavard est une chose rare ! Jean-Claude Carrière à la cinémathèque mercredi 14 septembre 2011 était intarissable... Mais là, nous serions restés des heures à l'écouter ce tout frais octogénaire passionnant ! Il a un cerveau en alerte constante, comme le grand metteur en scène Claude Régy, de huit ans son aîné. Ses débuts, ses rencontres improbables, Jacques Tati, Peter Brook, Bunuel... ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 septembre 2011

lents rêves

     Les rêves étaient sans vie, absurdes, lents et répétitifs. Par exemple, en dormant, je me suis inscrit à facebook, c'est vous dire le creux !
Posté par herve le derve à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2011

avatar

     La mue est un peu trop longue à mon goût. A sentir les premières révolutions, j'ai bien peur que tout soit mort-né sous la chrysalide.
Posté par herve le derve à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]