04 octobre 2011

que dimanche

     Intoxiqué, je pensais n'avoir pas écrit au moins pendant trois jours d'affilée, dans une sorte de tourmente déboussolante, mais non, le calendrier du blog ci-après m'affirme qu'il n'y a eu que dimanche sans supercherie d'écriture.
Posté par herve le derve à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2011

au bord des gouffres

     Peut-on aller plus bas ? Oui oui, la limite n'est pas graduée. Je vous raconterai bientôt les gouffres, n'étant encore qu'aux bords...
Posté par herve le derve à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2011

repartir sans

     Le docteur, grand spécialiste du sport, m'a plié les deux jambes trente secondes pour conclure que j'étais bien raide de la chaîne postérieure, radio à venir, revisite expresse... J'ai refusé le test de pédalage à 75 euros non remboursés... Il aurait très bien pu me faire nager dans une grande baignoire pour 100 euros de plus voir comment je glisse dans l'eau... Avec tout ça, je repars sans certificat médical...
Posté par herve le derve à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2011

rien de jouissif

     Et on reprend le cercle : insomnies, fatigue, rien à écrire de fort, d'ironique ni de jouissif...
Posté par herve le derve à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2011

tensions

     Quand l'intérieur craque et semble finir dans un grincement, il ne reste que l'espoir, la tension que tout peut encore se reconstituer, peau, sang et neurones, dans le désordre. Pourquoi ? Pour vivre encore un peu, rien de plus.
Posté par herve le derve à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2011

plus d'envie plus d'énergie

     L'énergie est limitée, demandez donc un peu aux nappes de pétrole et aux miennes encore plus profondes et vides !
Posté par herve le derve à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2011

tout vivre tue

     Tous les sentiments, j'ai tout eu depuis trois jours : euphorie, abandon, nerfs qui lâchent, pleurs, ivresse, fatigue, récupération, chaud, froid, insensibilité... A vivre toutes ces vies simultanément, je vais vite en finir. Vivement que je retourne à l'écriture !
Posté par herve le derve à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2011

pas d'internet

     Les mots mouraient sur la piste de décollage, ma langue bloquée, fermée par le sas buccal, a dû ravaler tous les sons et les sentiments, petits et répétitifs. Achèvement de soi. 
Posté par herve le derve à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2011

Un été brûlant (Garrel) [Petit carnet de lecture]

     Un film qui parle de séparation, de départ de l'aimée, d'autres hommes vus, de pleurs... et qui ne me touche pas, moi, en ce moment ? Impossible ! Soit je vais mieux, soit le film est raté ! Malheureusement, c'est la deuxième option la plus  réaliste, Philippe Garrel a loupé son film, Un été brûlant, et le film et le titre !      Ce n'est pas que les acteurs soient mauvais, c'est que ce qu'on leur demande de jouer est inintéressant. J'aime pourtant ce parfum de nostalgie du cinéma,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2011

stock de fatigue

     Des fatigues à la pelle, de quoi survivre pendant quelques décennies. Je ne peux pas tout écouler d'un coup, le stock est tellement lourd...
Posté par herve le derve à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]