09 août 2017

le refus ordinaire

     Mon dessinateur préféré m'a renvoyé mon tapuscrit de l'adaptation que j'avais fait, sans un mot, rien, j'ai cherché partout, rien ! Dur ! Bon, je l'aime toujours ! En plus, c'est le seul pour qui j'avais oublié de mettre des timbres pour me le renvoyer, il a dépensé trois timbres !      Ce qui est bien avec le rêve, c'est qu'il continue toujours...
Posté par herve le derve à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2017

122ème

     J'ai fini un grand chapitre, celui de la fuite, accélération, espoirs, bon !      En moins de deux mois, j'ai bien avancé, jamais autant travaillé. Si seulement ça débouchait sur quelque chose...      Le troisième projet bd est en train de monter... Gros travail sur celui-là, six mois de lecture et d'entretiens je pense avant...
Posté par herve le derve à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2017

116ème

     Il ne me reste plus qu'une trentaine de pages du roman à adapter, soit dix jours si je continue à ce rythme, avec les vacances j'imagine avoir fini à la fin du mois d'août, bien content ! En tout cas, c'est malin, je n'écris rien d'autre, ni poésie, ni rien, alors qu'un week-end poétique se profile à Bordeaux, malin ! Je vais interpréter ma bande dessinée si ça continue !
Posté par herve le derve à 16:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 août 2017

108ème

     Je regarde les pages défiler comme une lente mise à mort, vertige et quotidien mêlés de façon improbable au premier coup d'oeil...
Posté par herve le derve à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2017

105ème

     Souvent, le tout me donne l'impression d'être répétitif. Il me faudrait couper dans le découpage quand je l'aurais fini pour changer ça, rythmer le tout...
Posté par herve le derve à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2017

et Laureline...

     Plein les yeux, un voyage aux confins de mon enfance et de mon imaginaire, le film Valérian de Luc Besson !!! Quand je lis à droite à gauche que le scénario est simple, que la presse américaine est plus que divisée, moqueuse et hautaine, je ris doucement en me souvenant de toutes les niaiseries simplistes américaines que j'ai pu voir ! Pas du tout simpliste, le scénario, fourni, limpide, coulant de source, et quelle source !       Plus de deux heures qui passent avec tant de... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 15:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 août 2017

lire et écrire en adéquation

     J'ai fini de lire Les Années d'Annie Ernaux, j'ai tout fait pour ne pas le finir, au ralenti, à rebours, à voix haute, basse, intérieure, lente, vive, endormie, j'avais beau faire, les pages tournaient et les phrases s'imprimaient dans ma tête, le rythme, le rythme surtout, les énumérations hétéroclites et pourtant si justes, l'ensemble de ce qu'a pu enregistrer notre corps de la vie dès le premier jour.      A l'intérieur de nous, et tout ça sans un seul "je", du "elle", du "on", du... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2017

102ème

     43h40 de travail effectif pour l'instant, il me reste peut-être un tiers... Écrire, adapter, c'est bien beau, il ne me reste plus qu'à apprendre à communiquer...
Posté par herve le derve à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2017

93ème

     Souvent, je ne regarde plus mon roman pour l'adapter en bande dessinée, juste je feuillette pour me souvenir des actions à venir, d'un certain ordre, mais je remplis, je fabrique des cases entièrement nouvelles, j'invente des songes qui n'étaient pas dans le roman d'origine, je bouleverse l'ensemble avec une joie certaine, comme on chercherait le corps de l'autre et qu'il nous surprendrait à chaque frôlement.
Posté par herve le derve à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2017

90ème

     J'aime être en base de 10 ! L'impression de tout redémarrer toutes les dix pages...
Posté par herve le derve à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]