27 décembre 2017

Vrac (être poète) (108)

Être poète, ce sont les rêves qu’on ne peut plus éteindre.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 décembre 2017

quatrain de nuit

les pierres à casser une à une ouvrent l'accès à l'être immobile et beau celui qui réfléchit face à celui qui fléchit
Posté par herve le derve à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2017

Vrac (être poète) (107)

Être poète, c’est vivre en amont, dans les premières années de l’éblouissement.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2017

Vrac (être poète) (106)

Être poète, c’est s’endormir à vélo.  
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2017

comme un chemin

     La solitude comme respiration, jusqu'au bout, au moins il y aura eu cette continuité.
Posté par herve le derve à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2017

Vrac (être poète) (105)

Être poète, c’est avaler le souffle du mort.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2017

Vrac (être poète) (104)

Être poète, c’est faire d’un geste une musique.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2017

intensité distillée

     Top of the lake : China girl, de Jane Campion, l'intensité distillée !      Une réussite !
Posté par herve le derve à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2017

Vrac (être poète) (103)

Être poète, ne pas parler aux religieux ni aux psychomètres, chanter oui.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2017

Vrac (être poète) (102)

Être poète, c’est dessiner les moutons de poussière.
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]