10 octobre 2015

"Raison pourquoi...

... on aime mieux la chasse que la prise." BP.
Posté par herve le derve à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2015

mieux que pensé, sensible

     Lu les deux tomes de L'Arabe du futur de Riad Sattouf malgré mes réticences, couleurs, dessins, énième autobio, esprit blagueur du créateur... Eh bien, j'ai bien fait ! Une somme de souvenirs et sensations surgis de sa jeunesse, touchante ! Encore !
Posté par herve le derve à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2015

texto d'âme

     Il y a des textos qui soulagent, qui soulèvent et reposent le coeur encore battant.      Reçu hier : "Peut-être qu'il ne faut pas chercher à combler le vide. Cela pourrait être un moteur au lieu d'être une béance ?"
Posté par herve le derve à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2015

poésie et pat (2)

une simple victoire aux échecs et me voici tout gonflé bombé torsé être diverti de penser à soi comme dit l'autre    
Posté par herve le derve à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2015

poésie et pat (1)

fantaisie des larmes les yeux qui piquent entre l'oignon et les échecs j'ai attendu la nuit sans bouger et me pensées ont fait du boudin rejoint le peu de valeur de la vie enfin à égalité je pleure et ris du pat
Posté par herve le derve à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2015

A la recherche du maître Cosey

     Toujours cet effet de perfection, de glisse dans la lecture, de rythme posé en totale adéquation avec le récit, ça me fait ça à chaque fois que je relis A la recherche de Peter Pan du maître Cosey, bd récupérée pour rien à la grande braderie de la médiathèque hier (merci du tuyau Murièle, 15 bd prises...)...      (je vais contacter le maître pour un entretien, on verra si ça marche...)  
Posté par herve le derve à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2015

pour quelques lignes

     Il a suffi que j'inscrive une titre de recueil à mes poèmes pour que tout s'arrête. Je respire entre les écrits, la vie m'écrase et m'émerveille, il me faut subir tout ça pour rédiger quelques lignes.
Posté par herve le derve à 18:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
30 septembre 2015

fatale erreur

     Et voilà, je n'écris plus rien, je n'arrive plus à corriger mon roman, je m'endors dessus, et... grande erreur, je joue en ligne aux échecs, folie furieuse, passé minuit, je joue encore dans ma tête, impossible de dormir...
Posté par herve le derve à 20:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 septembre 2015

What's Scum ?

     Vu le film Scum d'Alan Clarke, sorti en 1979. Je ne le connaissais pas, c'est juste... Pas de mots, on était quatre dans la salle, à se demander comment un tel film avait pu nous échapper, et surtout comment il avait pu sortir en 1979. Lu depuis qu'il était d'abord un téléfilm en 1977, mais interdit pour sa violence, il est finalement sorti deux ans plus tard au cinéma. Je n'ai pas de point de comparaison, plus dur que Les Désarrois de l'élève Törless, livre et film, Scum pourrait être la suite du film Mommy... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2015

recueil poétique : une grande fatigue (7 : paroles de rues)

une grande fatigue regarder vivre les fourmis pour en tirer des pages écouter avidement toutes les paroles des rues et s'enfermer dans la tour tout doit renaître le ton les nerfs disparaître aux yeux et aux oreilles pour tout prendre je suis dans le château des Carpates mon corps entre juste dans le cercueil je ne sais que voler le feu des mots laissant leurs carcasses et la mienne aux oiseaux noirs peu m'importe cette vie je veux imprimer l'autre et qu'on la lise poésie ou roman n'est pas le dilemme l'ange ne... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]