23 juillet 2016

beaux canaux

    Rentrés d'Amsterdam, suis-je prêt à voyager maintenant ? Je défendais l'idée de la bêtise de voyager sur peu de jours, qu'il fallait s'exiler réellement, habiter ailleurs... pour masquer ma peur de l'inconnu...
Posté par herve le derve à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2016

ne pas être

     "Je sais tout cela, sauf comment ne pas être ce que je suis."      Phrase typique de Steve Tesich, sur soi, de la pâte peu définie de son style et qui pourtant fait mouche.
Posté par herve le derve à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2016

au noir

la nuit au centre une lente fuite au fond de moi
Posté par herve le derve à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2016

le jeu

on apprend des échecs quand le fou balaie tout
Posté par herve le derve à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2016

fascination

     Me voilà hypnotisé par Karoo de Steve Tesich, mordu. Des phrases bancales voisinent avec d'autres sublimes, lourdeur et folie mêlées, ego insupportable et semblable au mien, repoussoir ultime. 
Posté par herve le derve à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2016

manques remis

c'était mon anniversaire aujourd'hui 44X365.25 jours mais mon téléphone cassé m'a coupé du monde j'en ai regardé dans les boutiques toute la journée ce cadeau sous plastique vomissait nos manques je vais m'en passer plus de téléphone rien les mots écrits suffiront    
Posté par herve le derve à 21:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 juillet 2016

comme la vie

j'en rêve de ce robinet à mots j'en ai peur comme la vie qui fuirait
Posté par herve le derve à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2016

ça n'use pas

     Marché neuf jours, 235km sur le Chemin,  beau ! A poursuivre...
Posté par herve le derve à 00:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 juillet 2016

toujours au bord

rive ronde cercle j'en ai usé des bordures la panique tourne se tourne se retourne contre elle  
Posté par herve le derve à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2016

conseils de l'inconnu vivant au géant disparu

      Et moi qui critiquais la poésie inégale, lourdaude par moments, et d'autres fois si bien sentie du jeune défunt de la poésie, présenté comme LE poète ! Soit ce Bonnefoy disparu, soit le Jaccottet, chantres du siècle... Exemple : Une autre fois. Il faisait nuit encore. De l’eau glissait Silencieusement sur le sol noir, Et je savais que je n’aurais pour tâche Que de me souvenir, et je riais, Je me penchais, je prenais dans la boue Une brassée de branches et de feuilles, J’en soulevais la masse, qui... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 00:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]