19 mars 2016

Le matin ne le saura jamais...

Toujours cette écriture à part, intérieure, décalée, incomparable, les échos rebondis dans le feutre et la dentelle de soi, hors sentiers rebattus, ce Rilke !   Es-tu si lasse ? Je veux te mener doucementhors de ce tumulte, qui depuis longtemps me pèse aussi.Notre blessure est à vif sous le joug de ce temps.Vois, derrière la forêt où nous marchons en tremblant,comme un château illuminé déjà le soir attend. Viens avec moi. Le matin ne le saura jamais,et dans la maison nulle lampe n’épiera ta beauté …Ton parfum... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2016

nul ptyx (inanité sonore)

     Comme on lit, comme on vit, des bouts de temps, des petits bouts de phrases, bouts-rimés en écho.     L'air de rin de Bruno Fern qui reprend deux vers célèbres, les tord en artisan oulipien, un peu inutile, fantasque, en creux, un apéro à la poésie, l'olive avant le banquet...   A partir de : Aboli bibelot d'inanité sonore de Mallarmé... Artiste local : Abominable ego, phagocyte et s'adore. Endurant : Happe au vit, pompe à chaud, lime du soir à l'aurore. Originel : A produit un défaut -exister... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mars 2016

embruns

l'océan dedans et dehors connexion des marées tendres équinoxes
Posté par herve le derve à 09:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 mars 2016

ne pas...

là les temps morts en bouche rester ainsi ne rien gâcher avec un semblant de poème
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2016

des chiffres pour tout

     36927 couples se seraient formés en Europe prétend Arte depuis le début de la semaine ! Et dire qu'on est lundi !
Posté par herve le derve à 20:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 mars 2016

nids de poules en formation, à vos stylos !

     Oyez écrivains et poètes de tout poil ! Lancement d'une écriture sur un thème commun, participez !      Voici le sujet : "Rédigez une nouvelle de 5000 mots, sans verbe conjugué, ayant pour titre imposé : "Nid de poules en formation" (il s'agit au départ d'un panneau de la route quand un trou se forme), livraison le 20 mars 2016 à minuit dernier délai."       Bonne écriture !
Posté par herve le derve à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 2016

hello

     Mais qui sont ces américains qui me suivent sur le blog ? Présentez-vous donc ! Amitiés transatlantiques !  
Posté par herve le derve à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2016

arcobaleno

     J'ai marché au coeur des collines du parc naturel régional du Haut-Languedoc, au creux d'un arc-en-ciel géant.
Posté par herve le derve à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2016

voix intérieure extérieure

     Mon ami poète et marcheur m'a envoyé un de mes poèmes qu'il a mis en voix et en vidéo, étrange et agréable ! Un de ceux que j'ai lus en public, différemment, avec une autre fièvre...
Posté par herve le derve à 02:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 mars 2016

l'oeil sur eux, ni vivants ni morts

     Lu sur un bateau Conrad et Carver, aucun point commun si ce n'est d'avoir écrit des nouvelles et de se trouver dans ce même bateau. La vie de Conrad est incroyable, la Russie, la mer, l'écriture dans une langue qu'il semblait parler mal... Etrange de lire les livres de quelqu'un qui vient de mourir, les écrivains, on en a l'habitude, je lis beaucoup d'écrivains morts, mais les lecteurs, c'est plus étonnant. Ma vie ne servira pas à grand-chose d'autre qu'à conserver les livres de ma bibliothèque...
Posté par herve le derve à 02:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]