13 janvier 2019

pioche en poésie haïtienne (7 : Claude C. Pierre)

Les mirages du vent (extrait)   Je me souviens dans le goulot du précipice à la recherche de votre ombre j'ai plongé une main m'a rescapé ce n'était pas la vôtre   Claude C. Pierre
Posté par herve le derve à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2019

Salers déserte

     Petites promenades dans le Cantal, givré, gelé, désert, beau !
Posté par herve le derve à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2019

pioche en poésie haïtienne (6 : Gary Klang)

Nous écrivons avec nos hontes Et nos suppurations   Nous écrivons dans la douleur L'estomac noué   Nous écrivons la main tendue Vers ceux qui nous ignorent   Là est notre manière Poètes De guérir nos blessures   Gary Klang
Posté par herve le derve à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2019

pioche en poésie haïtienne (5 : Frankétienne)

(extrait)   S'il arrive que tu tombes apprends vite à chevaucher ta chute que ta chute devienne cheval pour continuer le voyage   Frankétienne
Posté par herve le derve à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2019

pioche en poésie haïtienne (4 : Georges Castera)

La lettre sous la langue (extrait)   je t'écris pour t'apprendre que j'ai longtemps parlé avec les poings serrés pour ne pas crier avec l'horizon qui fait naufrage   Georges Castera
Posté par herve le derve à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2019

poème 17

je voulais qu'on s'abandonne               que nos corps s'unissent                                            s'enlacent ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 janvier 2019

pioche en poésie haïtienne (3 : Anthony Phelps)

Ballade de la trompette lumineuse (extrait)   Que serait donc la vie sans miracles. Solitude de la lampe quand nulle aile de papillon ne la courtise.   Anthony Phelps    
Posté par herve le derve à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2019

l'art de se déclarer

À Ninon Si je vous le disais pourtant, que je vous aime, Qui sait, brune aux yeux bleus, ce que vous en diriez ? L’amour, vous le savez, cause une peine extrême ; C’est un mal sans pitié que vous plaignez vous-même ; Peut-être cependant que vous m’en puniriez. Si je vous le disais, que six mois de silence Cachent de longs tourments et des voeux insensés : Ninon, vous êtes fine, et votre insouciance Se plaît, comme une fée, à deviner d’avance ; Vous me répondriez peut-être : Je le sais. Si je vous... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2019

la peur du ravage

     Lisant ce matin au réveil, un texte intime d'une amie qui ne l'est pas moins, j'annotais, dans un demi-sommeil ces quelques mots envoyés dans le gel de janvier...        "Tu passes continuellement de l'amour à la peur du ravage, dans la même phrase !     Voyageuse ouverte au monde, qui s'essaye un temps à retenir les saisons, le temps qui jaunit tout, les feuilles, les photos, les souvenirs..."
Posté par herve le derve à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2019

choses entrelues

     Je ne prends plus le temps de noter ici mes lectures, trop long, inutile, à la place je cite quelques beautés entrelues...   To Alison Cunningham From her Boy   For the long nights you lay awake And watched for my unworthy sake: For your most comfortable hand That led me through the uneven land: For all the story-books you read: For all the pains you comforted: For all you pitied, all you bore, In sad and happy days of yore: – My second Mother, my first Wife The angel in my infant life – From... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]