11 septembre 2015

à ne pas choisir

     Je préfère crouler sous les choses à faires qu'en commencer une, l'infini se révélerait alors, je saurais que je ne peux pas tout faire. Rien faire est de loin la plus sage des absences de décisions.
Posté par herve le derve à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2015

couple littéraire

     La lenteur à écrire est garant de la bonne vitesse de lecture.
Posté par herve le derve à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2015

la fin un début

     Ecrit une bonne partie de la journée d'hier. Plus je crois me rapprocher de la fin, plus mes personnages s'autorisent à vivre, à espérer trouver des solutions... Comme si mon récit commençait seulement ! J'ai même hésité à tout changer, que ce soit réellement le début de leurs aventures ! Sans donner d'explications sur tout ce qu'ils ont vécu et subi depuis le début...
Posté par herve le derve à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2015

apo... flemme !

Si nous ne nous flattions point nous-mêmes, la flatterie des autres ne nous pourrait nuire. La Rochefoucauld.
Posté par herve le derve à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2015

orgueil et blog

     Relu mes aphorismes déposés au blog, ils tiennent la route... Pas tous, mais presque... J'aime aussi ceux où le je s'affirme, moins faciles à composer que les perpétuelles tournures d'opposition, impersonnelles, duelles...
Posté par herve le derve à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2015

creux de vie

        Dur de faire vivre des personnages au jour le jour. Parfois, tout s'échappe, on ne contrôle rien, ça s'écrit, canalisé de nulle part, et d'autres fois, rien, le creux de leur vie nous effraie encore plus que le nôtre...
Posté par herve le derve à 10:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 septembre 2015

sans béquilles ni joie

     Le kiné n'a pas partagé ma joie quand il m'a vu sans béquilles ! Remballons les sourires, sortons les grimaces sous ses mains et sur ses machines de torture...
Posté par herve le derve à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2015

muse au placard

      Plus besoin de déclic pour écrire, un récit ça se déroule, on ne peut pas laisser un tapis rouge pas tendu et impeccable avant la foulée du lecteur inconnu, esseulé ou au sein d'une foule déchaînée !
Posté par herve le derve à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2015

pages infinies

     Amusant de perdre tous mes repères, la version de traitement de texte provisoire que j'utilise n'organise pas de sections de pages ni de statistiques. J'adore voir défiler mon roman sur les pages infinies !      Je regardais ce matin mon plan d'écriture, une ligne de récit à rédiger me prend une dizaine de pages... Long tout ça... Au final, le lecteur va dérouler le texte comme un rien... Enfin j'espère que ce sera moins imbuvable que ce que des fois je perçois de mon texte... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2015

rêve évanoui

     J'ai vu mon rêve se désagréger quand l'ordinateur en tombant sur le carrelage a fait fuir toutes mes guirlandes d'images. 
Posté par herve le derve à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]