19 juillet 2015

tic tac jours à la troisième personne

     L'handicapé lit (Guignol's band de Céline), mais comme c'est long à démarrer, il a repris son livre de chevet La Faim de Knut Hamsun, écrit (36000 mots sur 50000 imaginés), rêve (de famille reconstituée), fantasme (il vous passe les détails), fait des siestes, regarde des films sur Arte en ligne : Good morning Vietnam ce soir et demain soir, un de ses films préférés, il en tremble à l'idée de le revoir après des années : Fanny et Alexandre  de Bergman! Et les heures passent...
Posté par herve le derve à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2015

voyage en tête

     Je serais arrivé dans trois heures dans Barcelone. Perdu face à cette ville étendue, sous un soleil de plomb, j'aurais très vite dégainé mes plans en macro et cherché la route du labyrinthe végétal jouxté par la forêt dans laquelle je me serais aventuré jusqu'à Sant Cugat. A vingt-deux heures, paniqué à l'idée de trouver où dormir discrètement, j'aurais cherché un bout de champ isolé ou de forêt, quitte à faire demi-tour... Epuisé, les premières questions auraient eu le temps de monter : pourquoi cette lubie... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2015

sans illusions

     Ah ça dézingue toujours autant Céline, complètement dingue ! Tu lis ça comme du Rabelais au vingtième ! " On est parti dans la vie avec les conseils des parents. Ils n'ont pas tenu devant l'existence. On est tombé dans les salades qu'étaient plus affreuses l'une que l'autre. On est sorti comme on a pu de ces conflagrations funestes, plutôt de traviole, tout crabe baveux, à reculons, pattes en moins. On s'est bien marré quelques fois, faut être juste, même avec la merde, mais toujours en proie d'inquiétudes... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2015

sortie du canard

     Sorti en ville, sur mes béquilles ! Des exploits aussi épatants que la randonnée que je m'apprêtais à faire dans deux jours, Barcelone-Toulouse...
Posté par herve le derve à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2015

éducation des forêts

     Monelle de côté (trop rêveur, faussement prophétique), j'ai entamé cette nuit Éducation européenne de Romain Gary, encore une histoire au milieu des forêts, comme La Guerre des Juifs de Henryk Grynberg que j'avais lu il y a des années. Bien !
Posté par herve le derve à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2015

continuer finir

     Etrange, j'arrive à la fin des actions que j'avais listées dans la rédaction du roman. Je ne veux pas finir et en même temps ça m'ennuie de dérouler ce qui est prévu. C'est pour ça que je préfère la poésie, souffle court, force et puissance.
Posté par herve le derve à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2015

moins hier

     Moins écrit hier soir que les deux autres soirées, continuer continuer !
Posté par herve le derve à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2015

air décalé

     L'air frais a attendu le milieu de la nuit, dommage, je l'aurais bien senti avant.
Posté par herve le derve à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2015

lire encore le jour écrire la nuit

     J'enchaîne les livres avec ma patte folle...     Fini L'Axe du loup de Sylvain Tesson, inégal, pas de littérature, pas un récit de voyage, un truc entre les deux, verbiage et compagnie, mais chapeau au bonhomme pour l'aventure !     Toujours en train de lire au ralenti l'incroyable La Traversée de la France à la nage de Pierre Patrolin. Je l'ai égaré à l'hôpital, je le retrouve dans trois semaines...    Fini l'inclassable La Conjuration de Philippe Vasset, ambiance... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2015

que faire ?

rien dire ne faire que faire la langue souvent est aussi sèche que la tête   Murièle Modély.
Posté par herve le derve à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]