26 juin 2016

du front littéraire

     Pas sorti de l'obsession du jeu d'échecs, mais lu un peu en ce moment, l'écriture n'est pas loin...     Le premier Foenkinos que je lis, Le Mystère Henri Pick, m'a laissé perplexe. D'emblée, l'écriture m'a semblé limité, faible, les accroches visibles, mais je l'ai lu en une journée, saisi que nous ayons les mêmes passions : Brautigan, Kennedy Toole... Il évoque même Tesich que j'ai acheté le même jour que son Pick ! L'intrigue fonctionne, voilà, la littérature sur des rails, c'est ça que je ne... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2016

lire en dormant

     Lu hier L'étourdissement de Joël Egloff, petit livre vite lu, décalé, aux scènes loufoques, à la vie vide. J'ai pensé au beau Cartons de Pascal Garnier pour l'humour, le tableau de la vie dure à avaler. Tournant les pages, je pensais à mon style, ressemblant au sien, phrases rapides, vite torchées. Il me faut trousser une atmosphère surtout, pas tant besoin d'aventures.
Posté par herve le derve à 13:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juin 2016

roman en direct 8

8 Equinox (https://youtu.be/5m2HN2y0yV8) l'ami là devant moi boursouflé immobile rictus de douleur sur la face des muscles incontrôlables des mots qui ne peuvent plus sortir bégaiement en face je fais comme si tout allait bien je l'accompagnais voir un médecin et puis on n'a pas pu y aller trop dur on a bu un café on a essayé de parler je ne comprenais rien le nom des médecins des médicaments je ne le reconnaissais pas l'angoisse l'avait mangé la peur en moi la peur grandissait quand tomberai-je dans cet état comment ne se voit pas... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2016

roman en direct 7

7 So What (https://youtu.be/zqNTltOGh5c) chaque pensée tiraille et je sais maintenant où et comment dans le crâne cette connaissance comme les autres ne me mènera à rien la fin est là pendante histoire de cycles de vents rien emporter alors tout ce que j'avais cru construire ces murs qui tombent et moi comme dans ce film muet au milieu de la porte au milieu des chambranles exactement tout s'écroule et je reste dans ce centre mes enfants grandissent et affluent mes peines bientôt relégué on s'occupera un temps de moi jusqu'au dernier... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2016

roman en direct 6

6 Eveil (https://youtu.be/30eOHcC4oqA) un rêve encore un baiser près de l'eau la piscine au soleil bleu j'embrasse l'amie de ma mère qui me berce le souvenir d'une caresse bandant les yeux à naître je serai moi dans ce songe révélé des mains et des lèvres de la douce parente aux reflets de la mère douceur centre atteint coeur rempli du lait remonté le fleuve qui pleure dedans m'apaise enfin depuis toujours en son sein le doux rêve dure lancer le réveil au loin prendre le caillou reposant sur la céramique déformée du fond avec la... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2016

pot-très-pourri d'une soirée de lecture de poèmes improbables (mais publiés!)

Le premier de Nougé qui lira sera un Pichette.
Posté par herve le derve à 23:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 juin 2016

roman en direct 5

5 Sinnerman (https://youtu.be/QH3Fx41Jpl4) les nuits remplies du vide de la journée m'habitent la baudruche pourra tenir une journée de plus à l'intérieur de la boîte crânienne Nina laisse tomber devil and lord mais continue de chanter crie traverse la rivière lave-toi viens te noyer à mes côtés il me faut purger les souvenirs le vide une fois en tête pour redémarrer vierge aller tout droit sans idée simple d'esprit une fois seulement arrêter de lire ne plus savoir lire traverser la forêt des signes sans écho comme ce personnage... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2016

roman en direct 4

4 Go (https://youtu.be/s4H01l5hxwA) tunnel mort au bout mon petit savoir ne sert de rien les phrases mourront écrites et non écrites tout meurt sur les cavatines les lèvres exsangues à venir celles vues avalées avant je connais le chemin on peut juste s'agiter un peu avant lutter contre l'argent baiser tromper le temps un temps la fin là apaisante on doit tourner encore après le semblant de vie avec la terre on ne le sent pas comme quand on se croyait encore vivant je rêve d'un logiciel qui me montrerait mes parcours depuis la... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2016

roman en direct 3

3 The Clown (Complete Album) (https://youtu.be/KESFYXQwCYA) des rêves de lettres qui se chevauchent de grands tableaux que j'exposerais à Amsterdam des rires des yeux et des coupes qui se renversent je repars avec une visiteuse je lui montre l'antre la grotte qui m'enveloppe sarcophage pas choquée par les moutons de poussière les cafards le renfermé l'échiquier renversé au pied du lit la peinture étalée elle fume fume fume perdus dans la fumée et dans nos corps mes tableaux la happent dans l'amour j'ai des rêves secrets de dames qui... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2016

roman en direct 2

2 Tensions (https://youtu.be/nHfyDb8IPmY) pas de bout au rouleau je regarde ce qui bloque je ne vois pas de bout ni de fond à la déprime à la piscine c'est ça qui déconne je chante les vers de Depardieu fils même le fond se vide mais moi je n'en ai pas pour peu je ne serais pas sûr d'être dépressif absorbé par mes marottes je ne suis pas atteint comme les autres je n'ai jamais aucun sentiment de haine ni tension ni violence ni vengeance alors que j'ai de quoi on me bouffe doucement je ne sais pas me défendre je peux retourner avec... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]