04 mars 2014

pour toi

                                         pour toi ma fille     ta main innocente a cueilli ce livre recueil oublié depuis tant de nuits et ta voix libre a couvert enfin cette folie sans nom   l'abîme  là  le mien  béant   et les mots de Supervielle que tu chantais ma fille l'ont... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 mars 2014

fille S5

     Ma fille veut travailler, alors que je suis en vacances ! La paix !      Alors je cède avec plaisir !     Je lui dis choisis un livre dans la bibliothèque de poésie, celui-là, lequel, Paul Valéry, je l'attrape, euh non, un autre... Celui-là, lequel, Jules Supervielle, oui, parfait ! Nous choisissons un court poème et je lui explique la contrainte S7 de l'OULIPO (prendre le septième mot plus loin dans le dictionnaire, adjectif, nom ou verbe à la place de ceux du poème) que... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 mars 2014

poèmes frais de ma fille

     Ma fille de dix ans voulait écrire des poèmes. Je lui ai donné des thèmes et des mots-clefs. Elle n'a pas développé, juste comme son père, deux lignes, mais belles... On s'économise dans la famille...   Sur l'amour : La partie du chemin est une moitié de rêve, quand on est amoureux d'une beauté.   Sur la tristesse : Le ciel est lourd quand l'automne part avec le coeur.   Sur l'ennui : Quand j'ai peur le temps est immobile, et j'ai encore plus peur d'être plus immobile que le temps. ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 février 2014

être ou avoir...

Il a la beauté facile et c'est heureux pour lui. Pour moi ? Les mots doivent ravaler, draguer tout ce qui a déjà été dit par d'autres et par l'intérieur de ma voix, cette conscience endormie. Dans les boucles fermées, les perles acceptent de s'enfler, pour la forme, pour le sourire d'un son. Et tout retombe, de si peu haut ; si nous avions seulement monté... Tout ça pour figer le nuage et la main, en l'air, retombés, ouverts. Et les yeux toujours, ses fenêtres et les miennes, davantage meurtrières que les siennes, ouvertes à... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2014

à ravaler

Il a la beauté facile et c'est heureux pour lui. Pour moi ? Les mots doivent ravaler, draguer tout ce qui a déjà été dit par d'autres et par l'intérieur de ma voix, cette conscience endormie. Dans les boucles fermées, les perles acceptent de s'enfler, pour la forme, pour le sourire d'un son. Et tout retombe, de si peu haut ; si nous étions seulement montés... Tout ça pour figer le nuage et la main, en l'air, retombés, ouverts. Et les yeux toujours, ses fenêtres et les miennes, davantage meurtrières que les siennes, ouvertes à... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2014

les jours las

Las      les jours en perles                               le collier sans griffes ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 février 2014

degrés à descendre

le reste           à vivre                    en attente                                  d'être pris ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2014

brûlure retour

rouler des syllabes sur le ban des vierges n'est offert que peu l'ouverture est si mince et rare que tout vient à chuter devant avant d'être dit les mots brûlent en retour revenus enfermés quelle soif d'y revenir maladie entre toutes
Posté par herve le derve à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2014

pertes de crâne

     Sur la rive, encore, l'horizon débouché de mon pauvre crâne, négatif de mes pertes...
Posté par herve le derve à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2014

sèche lippée

j'ai longtemps bu au sein fiévreux au coeur des fumées j'en étais quitte et coi pensant toujours laper ainsi   tout s'arrache à la lèvre et le lait et le sein la pluie acide du reste a lavé mes pleurs    
Posté par herve le derve à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]