21 août 2013

de Paul toujours

     Combien dois-je à Paul Auster ? Une amie le cite dans mon ancienne revue, L'Homme-mort que je menais avec un ami quand j'étais étudiant. Connaissant cette amie, particulière et imaginative, je ne croyais pas que cet auteur existât, j'ai vérifié donc, en lisant Moon Palace. J'ai adoré Kitty Wu, luttant contre la fin du personnage principal, au point que j'ai oublié le nom du héros et que j'ai reconnu que la femme que j'avais rencontrée à l'université serait la femme de ma vie (pendant seize ans) ; elle m'avait... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2013

une vie, 125 films

     Je ne sais plus si j'en ai déjà parlé par ici. Bernadette Lafont. Sa perte m'a touché. Femme incroyable, curieuse, riche d'elle-même, généreuse. Je n'ai pas l'habitude de faire des compliments... J'arrête.     La seule à me répondre quand j'envoyais à vingt-quatre ans mes scénarios aux acteurs et actrices, naïvement. Un petit mot, à la main, gentil, touchant.      Au festival Résistances, anciennement à Tarascon (désormais à Foix), elle était accessible, rieuse... ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2011

Révélation : Carey Mulligan !

     Révélation ! Je n'avais pas vu que dans les deux films qui m'ont quand même marqué récemment au cinéma c'était la même actrice : Carey Mulligan, dans Drive et Shame !      Pour la peine, des photographies d'elle ! On se laisse porter dans les films, c'est fou !                  Carey Mulligan dans Drive de Nicolas Winding Refn, tirée de movies.about   ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2011

la fille éclair

     Une amie, d'adolescence. Avec elle, on filait les nuits de fête, sans frein ni breloque. Elle est sans fond ni limite, rieuse, alerte. Elle chevauche une moto dans les nuits parisiennes. Son visage rond comme une lune bien pleine sort du casque comme un autre casque. Elle porte ses chemises comme un mec. Ses cheveux en pétard vous aiguisent l'oeil. Pour danser, je ne saurais dire, j'avais trop bu, dans le passé et le présent. Je me souviens d'un soir, il y a vingt ans, elle m'inspectait comme un insecte dans... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2011

Un écrivain qui m'a fait rire (ça existe !)

     Vu l'ambiance du blog de cet été, je vais essayer d'être léger, léégeer... Non, je n'y arriverai pas ! Mais qui n'essaie pas...      Alors voilà, en chassant les idées noires du matin (je les développerai un jour, vous verrez, elles valent bien celles de la nuit !), je me suis demandé comment faire rire sur cette page... Eh bien, je n'ai pas trouvé... Mais, quand même, la recherche m'a mis sur une autre piste et j'ai souri (si si, ce n'est pas une image), j'ai souri, seul, face à l'écran,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2011

Carlos Nogaledo : marionnettiste à suivre...

     C'est à l'occasion du très beau festival de marionnettes de Mirepoix, le MiMa, 23ème édition, du 4 au 7 août 2011, que j'ai eu la surprise et le bonheur de retrouver Carlos Nogaledo, marionnettiste de talent, que j'avais connu il y a une bonne dizaine d'années lors d'un tournage d'un court métrage étudiant à Toulouse. Il avait été choisi pour incarner notre personnage principal, sorte de journaliste photo du spectacle tirée du site en construction de la Compagnie dès demain, créée en janvier 2011   ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2011

Rencontre avec Christophe Honoré et souvenirs cinématographiques

     Ce vendredi 24 juin, au début du Marathon des Mots 2011, j'ai eu le plaisir d'assister à la rencontre à la Cinémathèque de Toulouse avec Christophe Honoré, écrivain, scénariste, metteur en scène et réalisateur de son état. Très sympathique, ouvert et plein d'humour. Peu de choses nous séparent : 2 ans (il est né en 1970 et moi en 1972), 68km (il est né à Rostrenen, et moi à Lorient), nous écrivons, nous avons fait les mêmes études (Lettres Modernes)... La seule différence, et de taille, c'est qu'il réalise des... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 juin 2011

A force de m'être cherchée c'est toi que j'ai perdu

     Cela m'ennuierait que ces messages deviennent des lieux à louanges, des panégyriques virtuels... mais quand je cherche un sujet, je tombe souvent sur les oeuvres et leurs artistes associés qui accompagnent ma vie. Ma dulcinée étant absente depuis cinq jours, j'ai des chansons qui montent et des images. Une en particulier, écrite par un artiste de mon âge, décédé depuis peu. Depuis que je suis petit, on dit que je ressemble à son père, acteur célèbre. Mais jamais on ne m'a parlé de lui, le fils. Maintenant que... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2011

三島 由紀夫

photo tirée du site japonation           三島 由紀夫 ou plutôt 平岡 公威 de son vrai nom, si l'on en croit la page du site Wikipédia sur l'écrivain japonais Yukio Mishima. Je le lis à petites doses, comme un très bon alcool. Il est âpre, mais laisse en bouche un goût unique, très prolongé. Le seul à me faire autant de bien dans une souffrance toujours durable est Proust ou encore Musil.      J'ai découvert l'auteur avec Les Amours interdites, roman publié en 1951. Déniché sur les... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mai 2011

Qui est-ce ?

     Aujourd'hui, je vous invite à trouver le nom d'un dessinateur...        Il y a une dizaine d'années, par l'intermédiaire d'une petite structure associative d'édition de bandes dessinées (Les Editions Personnelles, à Toulouse, avec les deux excellents dessinateurs : Stéphane Pêtre et Bran), j'avais été mis en contact avec lui, un dessinateur prometteur.  Planche de Marbot de Stéphane Pêtre, tome V, tirée du site bdnews     et Planche tirée de Thèbes, T.1... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]