04 juin 2014

"Acqua che fa crescere la fiorellina"

J'ai une amie lointaine, une lointaine amie m'a, là-haut, en la capitale, en la capitale, là-haut, en tête. A chaque trou de vie, un mot, d'elle, de moi, un seul suffit à nous savoir vivants. Partir devient impossible. Elle, je, nous sommes pour l'autre. Ce soir, à un petit mot, elle répond sur son téléphone au mien, un mot petit : "Acqua che fa crescere la fiorellina" L'eau était l'amour dit dans les miens. Vivre après ça, toujours !
Posté par herve le derve à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2014

quand les âmes auront des dents

     Des textos, en marchant le long du canal, envoyés, pas seul au monde, non, le prolongement du portable, ah ah, ma tête était déjà pleine de souvenirs de mon enfance aux ponts jumeaux, la maison, le vélo que je cabre, mes chutes, quand je tombe dans le canal avec le vélo trop grand de ma mère...      J'envoie à mon amie parisienne, que dis-je amie ? Mon âme ! - Je nous vois assez souvent face à l'océan, vieux, la main dans la main, sans parler... (19h55'52'')      Et... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2014

texto à une amie

ma vie ne sais rien rien ne sert
Posté par herve le derve à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2014

monsieur Claude

     Ma grande amie parisienne m'a envoyé par texto une citation de Claude Nougaro, la même amie qui m'avait invité à son concert à l'Olympia dans les années 90 : "On est poète comme on est bandit Empreintes digitales à l'appui"      J'avais oublié, quelle chanson ?
Posté par herve le derve à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2014

galanterie future

     Une amie qui blague avec moi par texto ; on s'imagine à la maison de retraite ensemble !     Elle : On fera des concours de décrépitude!     Moi : Je te laisserai gagner, galamment !
Posté par herve le derve à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2013

fers du feu

      Texto reçu d'une amie en réponse à mes provocations érotico-texto :         "Cher marquis, avez-vous brûlé dans les fers du feu ou dans les feux de l'enfer cette nuit ?"       Je réfléchis depuis à la question et aux réponses qui ne viennent pas !
Posté par herve le derve à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2013

idée excitante

     En réponse à l'une de mes humeurs du blog, un texto d'une amie fidèle :      "L'idée de l'acte à venir encore plus excitante que le souvenir."
Posté par herve le derve à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2013

posture d'alarme

     Reçu le 3 octobre :     "En fait, tu circules dans l'existence sans rien y comprendre, tu es toujours dépassé et hésites continuellement entre t'en alarmer ou en faire une posture. J'imagine que par périodes c'est plus angoissant."
Posté par herve le derve à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2013

mal de mal

     Reçu le 4 octobre :      "Je ne crois pas que tu aies mal de faire mal."
Posté par herve le derve à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2013

scrupule au singulier

     Reçu le 4 octobre :      "L'empathie, la culpabilité et le scrupule, dans les relations intimes, te sont relativement étrangers.Tu tiens de l'observateur scientifique, de l'égoïste et du jouisseur. Bien sûr tu aimes à faire plaisir mais prendre en compte l'autre en tant que toi-même te demande beaucoup d'efforts et tu n'en comprends pas vraiment l'intérêt. A chaque fois c'est un costume inconnu que tu revêts. Est-ce que ce n'est pas vrai ?"
Posté par herve le derve à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]