23 septembre 2017

entre le Tarn et l'Hérault

     Cet été encore, sortant du couvert de la forêt interminable, une amie (appelons-la Robinsonnette) et moi débouchions sur le lac de la Raviège, pour une nuit étoilée, dérangés par les virements nerveux des carpes et de l'orage...
Posté par herve le derve à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2017

entre lacs et forêts

     Rentré de randonnée de trois jours avec une amie dans le Tarn et l'Hérault, je voulais en parler, développer, y insérer des photos... mais ce soir, la fatigue est là, trop forte... plus tard !      En tout cas, de Murat-sur Vèbre à Lixirié, en passant par Villelongue, La Salvetat-sur-Agout, que de beautés ! Lacs géants, forêts étendues, pâtures, chemin de Saint-Jacques et autres sentiers mêlés (l'enfant sauvage, le tour du lac...), tours et détours, baignades, rires, fromages, glace au... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2017

fantastique traversée faibles mots

     Un voyage, une liberté aux beautés des îles... Beaucoup vu de paysages de rêve, beaucoup songé, au rythme de ma vie, aux silences des nuits, à la vie devant, à tous mes projets qui me poussent, à être vivant, toujours, dans le froid, le chaud, la mer, les mots...
Posté par herve le derve à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2016

beaux canaux

    Rentrés d'Amsterdam, suis-je prêt à voyager maintenant ? Je défendais l'idée de la bêtise de voyager sur peu de jours, qu'il fallait s'exiler réellement, habiter ailleurs... pour masquer ma peur de l'inconnu...
Posté par herve le derve à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2015

France automnale

     Traversé ce magnifique pays ! La France à l'automne, quelle joie ! Couleurs, tons, reflets, la beauté m'a permis de tenir...
Posté par herve le derve à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2015

voyage en tête

     Je serais arrivé dans trois heures dans Barcelone. Perdu face à cette ville étendue, sous un soleil de plomb, j'aurais très vite dégainé mes plans en macro et cherché la route du labyrinthe végétal jouxté par la forêt dans laquelle je me serais aventuré jusqu'à Sant Cugat. A vingt-deux heures, paniqué à l'idée de trouver où dormir discrètement, j'aurais cherché un bout de champ isolé ou de forêt, quitte à faire demi-tour... Epuisé, les premières questions auraient eu le temps de monter : pourquoi cette lubie... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2015

rêve prolongé loin des purges

     Mon amie est rentrée. Fin de la correspondance. Merci pour le rêve, pour les images de rêve, pour le rêve des images et du voyage. Quand moi je continuais mes violentes purges de moi-même, grâce à ma voyageuse j'ouvrais les yeux, je sentais l'air à la Rimbaud, l'herbe fraîche à mes pieds... Rien ne montait dans mon âme, aucun amour, nul infini mais tes rêves oui, tes nuits dans l'autre hémisphère oui. Merci d'être.
Posté par herve le derve à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juillet 2014

au sec

     Il pleuvait pour changer. Au bord du bout du nord de l'île, mon compagnon d'infortune y croyait ferme à sa maison abandonnée, on va passer la nuit au sec, une grande maison, un manoir ! Mais oui mais oui pensai-je, lassé de son optimisme démesuré ! Nous marchons quand même, Lochmaddy la nuit sous la pluie après une bonne pinte a de quoi séduire. Le pub a fermé, 23h. Et nous marchons toujours.      Notre technique commence à se rôder, sortir des villes et patelins, chercher des arbres,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2014

dans le sud ouest de l'Ecosse

     Voilà ce que ça donnait le matin au réveil l'Ecosse, on plie la tente, on range le sac et en avant!      Ce matin-là, nous étions satisfaits, la veille nous avions mangé chaud pour la première fois grâce à un feu fait le long d'un tout petit ruisseau...      Après le feu, nous avions cherché un endroit pour dormir. Il faisait nuit, la lune était pleine. Un champ démesuré qui accueillait des vaches et des moutons nous a paru idéal, il y avait deux arbres pour son... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]