30 novembre 2013

peu de monde aux lignes

     Quand l'anonymat reprend ses droits, nous sommes peut-être en accord avec ce qui reste de nous-même...
Posté par herve le derve à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2013

le u de douceur en moins

     Passé la soirée avec les tableaux sur Marat, la mythocritique, les tables tournantes, un hédoniste moderne, tout ça en discutant au téléphone avec une grande amie, merci ! Elle m'a sorti des sites tape-à-l'oeil où mon célibat d'un soir m'attirait doucereusement...
Posté par herve le derve à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2013

fais tourner

     Merci E.C. (non pas Eric Clapton) (message 2095), grâce à toi, j'ai lu de chouettes articles sur Victor Hugo et les tables tournantes...
Posté par herve le derve à 00:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2013

vice de soi

     Se nier avec autant d'insistance n'est-ce pas se reconnaître enfin, un rien de forme ?
Posté par herve le derve à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2013

fin, perdu

     Navrant celui qui perd son temps, comme s'il n'y avait pas de fin.
Posté par herve le derve à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2013

du canard

     Concours de préparation de magret ! Miam !  
Posté par herve le derve à 23:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 novembre 2013

de la pensée

    Un écrivain n'écrit pas me disait un ami, il pense à écrire.     J'aimerais connaître le ratio écriture-vie des écrivains (re)connus...
Posté par herve le derve à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2013

Damasio non ponctué

A la cinquième salve l'onde de choc fractura le fémur d'enceinte et le vent sabla cru le village à travers les jointures béantes du granit
Posté par herve le derve à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2013

re-dite

Que des trous dans lesquels je m'enfonce pour ne pas être ne pas faire
Posté par herve le derve à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2013

roman et vie en cours

      Les mots dits infra, cet été, chapitre 23 du roman à venir, du roman à finir, comme cette vie, insensée. "Il lit vite sa lettre. Il sait que Franck et Momo, les deux maniaques qui partagent sa cellule la cherchent, pour la lire, se moquer et la détruire. Il mesure sa chance de la lire une première fois au temps libre, après avoir fini le nettoyage du réfectoire. « Michel, Tout ce temps passé en prison déjà. Je ne viendrai plus. Je sais que Patrice vient chaque semaine, qu'il s'occupe bien de toi,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]