Sine linea

16 décembre 2017

Vrac (être poète) (97)

Être poète, c’est mesurer l’attache perdue avec des mots béants.

Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


"Pour que le démon qui est en moi puisse prendre un bus et filer"

     La lecture des Sept garçons d'Anne Wiazemsky mise de côté, faute de plaisir, j'ai le bonheur d'avoir croisé la route de Love in vain, BD de Mezzo et Dupont, qui nous présente Robert Johnson, bluesman mort à vingt-sept ans, auteur de quarante-deux enregistrements. Mezzo, toujours aussi puissant dans son noir et blanc, l'auteur de l'incroyable Le Roi des mouches, fils de Crumb, frère de Clowes et Burns... Plaisir d'y retrouver la verve d'un Duchazeau, dans Le Rêve de Meteor Slim, mais qui est donc ici ce Dupont poétique qui nous narre Johnson ?

 

"You may bury my body

Down by the highway side

You may bury my body

Ooh, down by the highway side

So my old evil spirit

Can get a Greyhound bus and ride"

(tiré de Me and the Devil Blues de Johnson)

 

Résultat de recherche d'images pour "bd love in vain"

Tirée de Love in vain, de Dupont et Mezzo

 

Résultat de recherche d'images pour "meteor slim bd"

tirée de Meteor Slim de Duchazeau

 

2004 - Roi des mouches tome 1 - Hallorave by Mezzo, Michel Pirus - Comic Strip

 

Tirée de Le roi des mouches de Mezzo et Pirus

 

 

Crumb, tiréee de ?

 

Image associée

 

Tirée de David Boring de Clowes

 

Résultat de recherche d'images pour "burns bd"

De Burns, à propos de Crumb, boucle bouclée...

 

 

Posté par herve le derve à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2017

Vrac (être poète) (96)

Être poète, c’est l’accident ralenti de toute une vie.

Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2017

Vrac (être poète) (95)

Être poète, c’est écrire « être poète » et attendre que ça morde.

Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2017

Vrac (être poète) (94)

Être poète, c’est faire danser les puces, faute d’un public.

Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


dur de descendre des huit montagnes pour trouver les sept garçons

     Dur de trouver de l'intérêt pour lire Sept garçons d'Anne Wiazemsky, après avoir lu Goffette, Cabré et Cognetti ! J'attends de la consistance, il ne se passe pas grand-chose, il n'y a pas de ton, ça avait l'air bien pourtant, de l'extérieur...

     Cela me fait penser, dans un autre contexte, à Gainsbourg...

 

"Il est beau vu de l'extérieur
Pauvre de moi qui m'suis risqué à l'intérieur
C'était bon ça évidemment
Mais tu sais comme moi que ces choses-là n'ont qu'un temps"

Posté par herve le derve à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2017

Vrac (être poète) (93)

Être poète, c’est feinter de tout embrasser, trier les sens.

Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2017

Vrac (être poète) (92)

Être poète, c’est remonter les pleurs comme une pendule.

Posté par herve le derve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

début de roman

     Continué hier le début de récit dont la trame m'est venue d'un coup en tête, on verra bien...

Posté par herve le derve à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

poème de la pluie !

     Sous la pluie, trempé, les pieds gelés, j'avançais. Je regarde l'écran de mon portable plein de gouttes, et là, un texte s'écrit tout seul, généré par l'humidité. Hallucinant de voir un texte sortir de nulle part ! Je décidai au bout de trois ou quatre lignes d'essayer de stopper le flux de mots, voici ce que ça donnait :

     "mère et ça me qui me semble pas que ce que plus le droit, mais il est avait une petite fille. Ce n'est plus le droit, mais il est en effet de la place du village. Je ne peux que je vais me renseigner pour"

Posté par herve le derve à 21:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]