19 août 2012

Trousseau de clefs de Silvia Bonnet (nouvelle 3 du partage d'écritures : des clefs et du caillou)

Trousseau de clefs        Ciel et mer plombés, mélangés sur la ligne d’horizon… Verticale de la falaise dressée à l’arrière. Ballet des mouettes acariâtres dont le cri se perd dans le feulement du vent.Emmitouflé dans mon ciré jaune, je suis la seule tache colorée de ce grand nuancier liquide et minéral qui va du blanc sale à l’anthracite. Vide de pensée, inerte, posé sur la grève comme une épave rejetée par l’océan, je me force à entrer en résonance avec le vent qui s’époumone depuis des jours et des... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 août 2012

méfie-toi du combiné

     Toujours cette difficulté à prendre le téléphone ! Mais que m'a fait le combiné dans ma jeunesse ? C'est quoi ce blocage ?! C'est pour ça que les petits textos me ravissent, sorte de petit échange épistolaire qui me protège...
Posté par herve le derve à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2012

les rêves décollés

le vent s'est chargé de décoller mes rêves accroché au futon j'ai tenu le cap des miettes d'azur j'ai ramenées des bras et des jambes qui m'enlaçaient pour que l'on ne s'envole pas et quand le jour s'est levé mes yeux ont cherché l'absente au creux de la naissance des pensées à dérouler  
Posté par herve le derve à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2012

Perdere de Sarah (nouvelle 2 du partage d'écritures : des clefs et du caillou)

Perdere   Seulement de la patience. Se rappeler où, pour la dernière fois. Ne pas céder à la terreur sourde de la perte irrémédiable. Chercher dans le sac à main, agenda, téléphone, photos Maintenant je garde des photos de tout - Chéquier, carte bleue, liste de mots usuels Français-Anglais, dictaphone Conserver les voix, les conversations - Rien. Jamais on ne trouve rien. Recommence. On ne trouve jamais rien. Dans un sac à main. Les objets s'y abîment. Seul émerge des profondeurs le superflu, ce qu'on ne cherchait pas,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 août 2012

La Campagne de la mer de Cédric Bernard (nouvelle 1 du partage d'écritures : des clefs et du caillou)

La campagne de la mer        Depuis quelques années déjà, le vieux ne bougeait plus de sa chaise à l'assise en formica. Il restait assis là, sans mots dire, un vague sourire aux lèvres. Installé dans la fraîcheur de la cuisine, sous la surveillance de la vieille. On ne grimpait plus à son atelier pour le trouver.      Au début, il fumait encore, de ces petites cigarettes de tabac gris, roulées avec ces machines métalliques. Puis un jour, il arrêta aussi de fumer. Il avait oublié.... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 août 2012

du caillou et des clefs toujours

     Voilà, le premier partage d'écritures sur ce blog pointe son nez. Les quelques auteurs qui ont répondu à cette idée de rédaction quelque peu saugrenue (la nouvelle débute avec la perte de clefs et s'achève avec un caillou, poli et rassurant...) se voient récompensés de leurs efforts par la publication ici-même...      Les nouvelles arriveront progressivement, le temps que je les insère sur le blog.      Commentez ! Vous avez le droit, lecteurs, auteurs curieux... de... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2012

la nuit les poèmes

lire des poèmes la nuit quand le vent vient sécher nos corps se lancer des mots assemblés par les poètes des deux siècles derniers perdus alors face aux usines et aux guerres le nez au vent les sens déréglés absolument ce vent et ces mots ta bouche et tes mains douces araignées sur mon dos et ce qui reste de mes amours ces béances infinies que tu caresses négligemment comme si j'étais encore un homme  
Posté par herve le derve à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2012

lire des poèmes la nuit quand le vent vient sécher nos corps

     Hier soir, lecture de poèmes à deux. Il en ressort qu'Apollinaire tient toujours autant la route, que Michaux est un grand original et blagueur, que du Bouchet aurait dû chercher un rythme et une idée...      Quant à Rimbaud : rien de nouveau sous la canicule : beau, libre, solaire !
Posté par herve le derve à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2012

rien ne change

     Se défier ou non de la vie et de l'amour, peu importe, cela ne changera rien à l'arrivée.  
Posté par herve le derve à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2012

avec sans avec

     C'est ce matin que je retrouve mes enfants, toujours aussi en forme !      Ma nouvelle vie se découpe ainsi, avec, sans, avec, sans.     Je retrouve cette stupidité du découpage du temps scolaire de mon enfance qui m'avait déjà rendu schizophrène ; même si ce n'est pas le bon mot, je pense que vous comprenez ce que je veux dire.
Posté par herve le derve à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]