26 mars 2013

à vider

tout s'éloigner j'ai regardé tout s'éloigner sans agir tout perdre compter ce que l'on perd j'ai regardé tout partir effaré tout pouvait partir comme c'était venu si facilement le spectacle a duré c'est long une vie à vider
Posté par herve le derve à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2013

bleue cellule

le sommeil est une cellule bleue                                                                          d'où les songes rêvent de s'échapper
Posté par herve le derve à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2013

mauvaises herbes printanières

des mots encore des autres bloqués remontent Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonoreComme ceux des aimés que la Vie exila. ou encore elle aL'inflexion des voix chères qui se sont tues. pareils aux arrêts de la vie ces mots les miens les leurs c'est le printemps les fleurs maladives reviennent
Posté par herve le derve à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2013

remontée de mots

de la vie les arrêts les arrêts de la vie je ne sais pas d'où viennent les mots les expressions tout sort tout vit dans une langue qui m'échappe et puis Rimbaud revient de sa Norwège dans ma mémoire assez vu assez lu pour mourir mais tout remonte au temps des arrêts je trouve les sources les sources me trouvent on me pense j'ai l'avantage de parfois retrouver qui on m'a pensé ce matin permis de vivre un peu rappeler à vivre à aimer peut-être je cite ce qui est remonté   Départ Assez vu. La vision s'est... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2013

arrêts

je sucerai bien tôt de la vie     les                    arrêts
Posté par herve le derve à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2013

bien tôt les arrêts

la vie est un caillou à polir mais mes doigts sont gourds et ma langue rêche je sucerai bien tôt de la vie les arrêts  
Posté par herve le derve à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2013

de soi courants

les vents engouffrés ouvert à eux courants de soi
Posté par herve le derve à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2013

un chez elle

du pont à l'entrée du restaurant fermé sa présence décalée nous prend moins le coeur   les parapluies gonflés comme un toit un chez elle étroit mais coloré   la membrane est absurde face aux morsures de l'hiver   autant que la bêtise de nos pas
Posté par herve le derve à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2013

éparpillé

des morceaux de moi un peu partout sur les pages sur les écrans dans les draps où serai-je éparpillé demain
Posté par herve le derve à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2013

à propos de l'essai son...

     Ce n'est pas gagné ! Vous me direz internautes si vous avez réussi à entendre quelque chose, de mon côté, ce n'est pas probant...
Posté par herve le derve à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]