28 septembre 2011

réaction d'un ami à une lettre de refus d'un éditeur

     Oui, il est avéré que nous avons des amis qui nous ressemblent ! J'en ai un bon, un spécimen, très amusant, décalé, doué, dingo. Voici ce qu'il a répondu à un éditeur qui a refusé d'éditer son bouquin (que je suis loin d'avoir fini, je ne fais que feuilleter en ce moment...). Âmes politiquement correctes s'abstenir !    Chers amis,             J’ai reçu de votre part le retour du manuscrit de mon roman “ Passeport pour la mort”,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2011

muscles modestes

     Hier soir et ce matin au réveil, à six heures, j'ai fait la connaissance fortuite de nouveaux muscles, improbables et douloureux, de la pointe des pieds jusqu'à la ceinture abdominale. Je fais tout pour qu'ils ne croient pas que je vais leur faire une place dans mon nouveau corps d'athlète. Être athlétique et modeste comme moi, ça fait mal, et pas qu'aux chevilles !
Posté par herve le derve à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

affreurisme

     J'ai un ami, complètement distinct de ma plante, qui me semble avoir inventé un mot : affreurisme, qui croisait donc aphorisme et le fait d'être affreux. Il l'a développé, en l'honneur de sa chère mère, étouffante à souhait, qui l'oblige à recevoir présents chaque année supplémentaire, ça fait déjà trente-huit ans qu'elle s'escrime ! Cela perdurera, prétend-elle, jusqu'à sa propre mort.      Quelle erreur, femme affreuse, vous n'avez pas su compter vos années de sénilité, déjà bien... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

vie apyrène

c'est que je me traîne dans ma vie apyrène zéro contact de peau que des yeux avalés mordus
Posté par herve le derve à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

épines et pépins

     J'ai une nouvelle amie, une plante que j'ai récupérée du partage. Comment la décrire ? Elle est verte, elle a de nombreuses feuilles, elle est calme, empotée, réservée, d'une humeur toujours égale, que ne l'avais-je rencontrée plus tôt !      Imaginez un peu au regard de ma description innocente et naïve des plantes comme je m'y connais si mal en damoiselles, succulentes ou cactaceae...
Posté par herve le derve à 06:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2011

crayonner

     Vivoter, voleter, feuilleter, ce n'est pas rien. Demandez à la plante qui végète si c'est de tout repos !
Posté par herve le derve à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2011

je suis féminin

     S'il la fallait, j'ai la preuve que mes lecteurs sont des lectrices en très grande majorité  car ce soir, pendant le match de foot, j'ai battu, vous avez battu plutôt, tous mes records de visites de pages ! 234 !      Et la deuxième preuve, elle aussi inutile, je suis féminin !
Posté par herve le derve à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2011

je feuillette vers les étals

     Je ne lis pas vraiment, comme je ne vis pas vraiment, je feuillette.      Sur le marché de dimanche, à Saint-Aubin, j'ai croisé mes amis libraires chez qui j'ai lu en public mes poèmes il y a une dizaine d'années, je pleurais presque dans leurs bras disant qu'elle était partie, devant une foule de badauds, sans retenue... Et je leur ai pris Equipée de Victor Segalen, publié par Gallimard en 1983, dans la collection blanche L'Imaginaire, que j'aime beaucoup. ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2011

pourquoi marcher, non, je me plains

     Comment marcher ? Pourquoi marcher !      Non je me plains, j'aime bien, j'avoue, mourir devant tout ce monde caché derrière son écran, quel monde de malades ! Je fais mon saule pleureur devant un parterre virtuel et ça me regonfle. J'aime ces détestations. Dans tout ça, seul l'amour des mots resterait, ça m'irait.
Posté par herve le derve à 23:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 septembre 2011

déballages

     Déballages, mes mails sont des poèmes qui se retrouvent sur mon blog, je n'ai pas d'intimité, troué, idiot, seul.
Posté par herve le derve à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]