31 août 2011

Recueil de poèmes : N'aimer que si (janvier 1993 à mai 1994) (60)

DEUXIEME SECTION : L'ABAT-JOUR (mars à juin 1993) Poème 13 (60ème du recueil) :  (sans titre)     le long des pendules indolentes le jour jubile comme un flash durable la cloche cloche pour changer sans aucun rythme les jeunes têtes moroses s'égarent -certaines roulent à terre- les détraqués maltraitent la poésie comme si de rien n'était     défenestrer son corps à contre-jour comme si de rien n'était ne plus se rattraper aux branches oublier les bastringues et les bas-côtés asphalteux ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2011

films du jour

     A la recherche de Sous le Soleil de Satan de Maurice Pialat (1987)                              ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2011

refaire sa vie

"Position de la chair Je pense à la vie. Tous les systèmes que je pourrai édifier n'égaleront jamais mes cris d'homme occupé à refaire sa vie. (...)"   Antonin Artaud.                                                            photo de ?... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2011

antichambre

     252 messages avec celui-ci en 3 mois 1/2. Boulimique, vous avez dit boulimique ?      Un peu j'avoue. Dire que je voyais le blog comme l'antichambre de ma littérature... je n'écris presque plus à côté...      Avec la reprise du travail, vais-je poursuivre l'aventure ? Que vont devenir le canard, le dindon, le tamanoir, le sauvage, le connard ? Et mes lecteurs, de plus en plus fidèles ?      A bientôt, j'essaie de poursuivre.  
Posté par herve le derve à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2011

citation approximative (mais le sens y est)

     Moi qui des fois me dis que je devrais réussir un jour à vivre de ma plume, je suis heureux de lire Eric Chevillard le rebelle qui clame quelque chose comme ça (désolé si ce n'est pas l'exacte citation, j'ai égaré son livre...)      "Avec mes droits d'auteur cette année je devrais pouvoir m'acheter une balle de ping-pong jaune."
Posté par herve le derve à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2011

au boulot !

     J'ai appelé mon employeur pour voir si exceptionnellement cette année nous n'aurions pas à nous déplacer pour reprendre le travail, mais si ! A nouveau, tout reprend, le travail, le travail, le travail...      L'année prochaine peut-être auront-ils fini de liquider notre fonction publique et alors je serai au chômage technique ? Qui sait, qui sait ?
Posté par herve le derve à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2011

en compagnie des autres hommes

     Attention attention ! Roulement de tambour ! La tamanoir sort de chez lui, ce soir il va au cinéma !       Evénement planétaire ! Irait-il mieux ?      Mais oui mais oui ! Il essaie de tout son coeur brisé !      Non il ne se laissera pas choir, malade sur le trottoir avant de payer sa place de cinéma !      Il s'assiéra en compagnie des autres spectateurs, rira quand il faudra et tout et tout !
Posté par herve le derve à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2011

Recueil de poèmes : N'aimer que si (janvier 1993 à mai 1994) (59)

DEUXIEME SECTION : L'ABAT-JOUR (mars à juin 1993) Poème 12 (59ème du recueil) :  (sans titre)     Wagner et ses chanteuses hurlaient comme un réveille-matin dans la nuit Reverdy en a tenu des mains par ses mots "le jour qui s'éternise" il avait lu ça quelque part un jour ou une nuit comme un réveille-matin l'ilang-ilang parfumait les pages du dictionnaire et les mots ne venaient pas comme un réveille-matin déboussolé il dévissait ses mains et changeait de cartouches lundi est plus proche de... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2011

maudit comme les poètes

     Les mots des autres quand les siens sont en panne, voilà la solution ! Après Philippe Léotard, Serge Gainsbourg, un autre de mes grands classiques, Charles Cros. Ne croyez pas que j'adhère à ce qu'ils écrivent tous, juste je suis séduit par leurs textes. Si ce poème évoque le suicide, de mon côté, je suis vacciné, depuis 1993 je me lève chaque jour avec l'envie de vivre. Ce matin, enfin cette fin de nuit, je ne dormais plus à partir de quatre heures, c'est que l'envie de vivre était trop forte. Le malaise se... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 05:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2011

manque de goût

     Les jours à venir vite ! Que tout soit derrière. Que le goût de quelque chose me revienne. Même le travail, même la folie, vite, quelque chose. Je manque de souffle. Vivre. Sortir de ces messages creux et inutiles. Du goût pour quelque chose. Dernier message creux : promis !
Posté par herve le derve à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]