29 juillet 2011

Recueil de poèmes : N'aimer que si (janvier 1993 à mai 1994) (26)

PREMIERE SECTION : ELSATELLITE (janvier à avril 1993)   Poème 26 : cache-cache   tu t'es voilé la face mon amour   mais le reste reste au vent sur ton balcon tu as accroché       ton      con à mes yeux   j'ai regardé   j'ai regardé que faire d'autre tu t'es voilé la face            et je t'ai violé le reste entends les cloches qui clochent au vent tout se déglingue dans le temps   ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2011

pâles couleurs nocturnes

     Je viens de finir une nouvelle littéraire, de plus, de moins. Elle ne changera rien. Personne ne la lira. Ce que j'entends la nuit, c'est des chiens, c'est tout. Des sons de cloches égarés par le vent. L'heure s'est décomposée une bonne fois. Demain ne sera pas un autre jour, ni le dernier, ni le premier. Aujourd'hui n'était qu'un avorton déjà. Hier, je préfère ne pas en parler. Les pâles couleurs de mes lettres peinent à s'imprimer. La mer est pleine de mes bouteilles vides.
Posté par herve le derve à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2011

une parenthèse du temps

  Rien d'autre. La vie est creuse. Pour que les problèmes des autres me touchent, je dois en vider quelques-uns, des miens. Grande découverte ce soir, on est seul... Et les mots, gentils soldats, ne suffisent plus. Si je parle, c'est une erreur, une parenthèse du temps, un silence de plus.
Posté par herve le derve à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2011

Recueil de poèmes : N'aimer que si (janvier 1993 à mai 1994) (25)

PREMIERE SECTION : ELSATELLITE (janvier à avril 1993)   Poème 25 : à travers les persiennes   la cloche cloche ce matin ma tête à cloche-pied t'épingle (rues solitaires) regard -un- l'homme-sandwich chiale à l'orée du bois de Boulogne       mutisme         belle Elsa                 Elsa illumine   mes soirs Elsa quels soirs Elsa noirs   nudité    ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2011

prisonniers toujours

     Ma compagne m'a envoyé un article du Monde en ligne qui fait un énième bilan sur la prison française, sidérant à chaque fois ! Je me retiens de tout copier, mais il n'y a rien à jeter, c'est un très court condensé à lire, à lire, à lire, à lire... Cliquer ici pour le lire.      Les détenus qui se plaignent des conditions de leur enfermement l'emportent face à l'état. Il faudrait généraliser les plaintes, je ne vois que cela pour stopper cette machine infernale d'incarcération ! ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 juillet 2011

Séraphine : la vie rêvée de Séraphine de Senlis (Cloarec) [Petit carnet de lecture]

     Lu le vendredi 20 février 2009 : Séraphine : la vie rêvée de Séraphine de Senlis, de Françoise Cloarec, aux Editions Phoebus en 2008. Il y a des passages maladroits, par exemple la description de la ville de Senlis :"Quels sont les murmures de la ville ?", ou encore le très plat : "Il y a une atmosphère propre à Senlis." Que c'est moche ! Et puis les nombreuses citations laissent à penser qu'elle n'a rien à dire, elle. Mais bon, l'ensemble est digeste. On a envie d'en savoir plus. Je lui sais gré de n'avoir... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2011

Recueil de poèmes : N'aimer que si (janvier 1993 à mai 1994) (24)

PREMIERE SECTION : ELSATELLITE (janvier à avril 1993)   Poème 24 : l'abat-jour               abat-jour         descente de lit         tirer les rideaux         le soir tombe         entre nos mains         débiles         mon Elsa s'absente ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2011

A quoi ça sert l'amour (Clichy) [Petit carnet de lecture]

     J'ai vu sur internet ce même jeudi 19 février 2009, le court métrage A quoi ça sert l'amour de Louis Clichy, produit par Cube (allez le voir sur leur site) : bien, vif, très bien découpé, rythmé, inventif, beau, entraînant. Je regarderai bientôt ses autres films. Comme une danse, une fuite en avant, ce petit film. Voici les paroles de la chanson d'Edith Piaf, chantées par elle-même et par Théo Sarapo, prises sur musique ados. A quoi ça sert l'amour ? On raconte toujours Des histoires insensées. A quoi ça sert... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2011

66 haïkus (Buson) [Petit carnet de lecture]

     Ce même jeudi 19 février 2009, je lisais les 66 haïkus de Buson (dix-huitième siècle), édités par Verdier, en 2004, traduits par Joan Titus-Carmel. J'ai été moins frappé par Buson que par Bashô, mais je connais trop peu la poésie japonaise pour bien comparer. Chez Buson, beaucoup de descriptions, parfois juste visuelles, parfois plus lyriques. Trop d'interjections et d'exclamations à mon goût : "oh", "ah", qui correspondent peut-être à notre "O" romantique et lyrique. Ces "kireji" sont peut-être une... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2011

minutes volées à l'écriture et à la vie

      Fatigué par mes minutes volées pour écrire ailleurs que dans le blog... Alors quand j'ai trois lignes qui s'ajoutent dans mon escarcelle narrative, je suis content ! Et je délaisse ces pages internet...      Pas de blague sur mon conseiller financier, je sais, c'est décevant, comment passer une bonne journée sans notre farce quotidienne ? A ce propos, je l'ai croisé hier quand je glissais mes mille euros dans l'urne, histoire de combler un tout petit peu mon trou abyssal. Il m'a... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]