26 août 2011

les amours perdues

     Evidemment, j'ai des tas de chansons qui m'agressent, qui veulent que je leur fasse une place dans ma tête malmenée. L'amour, la vie qui nous coule... Et dans ce genre de chansonnettes de l'art mineur, Serge Gainsbourg a une place de choix. Ma belle-soeur avait mis avant de passer à table l'album où se trouve Les Cigarillos, et a défilé dans la même veine sa chanson romantique, classique et moderne : Les Amours perdues. Je cite pour le plaisir : "Les amours perdues Ne se retrouvent plus Et les amants... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2011

coeur brisé

     Une voix que je connais bien a trouvé que je vous avais quelque peu rudoyés, vous, mes lecteurs, dans l'un de mes derniers messages, quand je parlais de votre goût prononcé au mélodrame... Je ne voulais pas vous malmener, je vous ai même remerciés de me suivre et de me soutenir à travers ce blog.      Et puis, je sais bien que tout le monde ne me lit pas pour mes histoires de coeur brisé...
Posté par herve le derve à 13:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 août 2011

6007ème jour

(voix de haut-parleur) Attention attention ceci est un message d'alerte de sûreté nationale ! Ce message s'adresse surtout à tous les couples, il vous faut vous méfier du tsunami du 6007ème jour, je répète, méfiez-vous du tsunami du 6007ème jour !
Posté par herve le derve à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2011

poème de Prévert

     Quand j'ai rédigé le dernier message "la chaîne aux sentiments", j'ai tout de suite pensé à ce poème de Jacques Prévert que nous étudiions à la faculté il y a vingt ans. A cause des chaînes bien sûr.   Pour toi mon amour   Je suis allé au marché aux oiseaux Et j'ai acheté des oiseaux Pour toi Mon amour Je suis allé au marché aux fleurs Et j'ai acheté des fleurs Pour toi Mon amour Je suis allé au marché de la ferraille Et j'ai acheté des chaînes De lourdes chaînes Pour toi Mon amour ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2011

la chaîne aux sentiments

     La chaîne aux sentiments. A ne plus savoir qui soutient qui. J'appelle mon ex (quelle horreur ce bout de mot !) parce que je me sens vide, creux et inutile (hier au soir). J'attends d'elle l'amitié qu'elle m'a dit pouvoir exister entre nous après nos seize ans, un soutien, un échange. Nous l'avons presque, le blanc l'emporte sur les paroles, elle veut retourner à son temps présent, moi non, présentement, je n'ai personne, rien.      C'est après le coup de téléphone que tout monte,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2011

Recueil de poèmes : N'aimer que si (janvier 1993 à mai 1994) (55)

DEUXIEME SECTION : L'ABAT-JOUR (mars à juin 1993) Poème 8 (55ème du recueil) : (sans titre)   une nuit sans rien d'autre à faire que d'attendre les larmes allongé sur un banc   rien à faire il ne pleurera pas et les désespérés qui se bousculent en lui ne s'exprimeront pas   rien à faire non l'air est quand même doux cette nuit le canal est trop vert pour se jeter dedans et le train trop lumineux pour soupirer sous les rails en fermant les yeux en attendant les tonnes   non rien à faire ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2011

moins seul cinq minutes

     Je n'ai jamais eu autant de visiteurs sur mon blog ! Si besoin en était encore, nous avons la preuve que ce qui plaît aux spectateurs, lecteurs, voyeurs en tout genre, c'est la peine, la douleur, le sordide, les couples qui se déchirent, s'insultent, les amoureux éconduits qui chialent à l'orée d'un bois...      Désolé, vous risquez d'être déçus tous autant que vous êtes derrière votre écran, je ne parle pas tout à fait de cela, amour, gloire et déchéance, mais seulement de communication... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2011

cristalline, fluide et ironique

     J'ai communiqué avec une autre entité liquide cet après-midi, le plus grand lac d'eau douce de France. Sa voix était plus cristalline que celle de l'océan, plus fluide mais plus ironique également. Je n'ai même pas eu le temps de lui poser la moindre question existentielle qu'il m'a lancé sa sentence quelque peu surréaliste :      "Je ne saurais dire votre avenir, homme nouvellement seul, à l'âge médian, mais à vous voir vous agiter de la sorte dans Moi, soufflant, éructant entre chacune... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2011

cinq jours

     Elle n'a mis que cinq jours pour changer de vie. Cela me donne de l'espoir pour que je réagisse avant mes quatre-vingt-dix ans...
Posté par herve le derve à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2011

comment vivre ?

     J'ai demandé à l'océan qui me baignait si j'étais bien vivant et si oui comment faire pour vivre. Au début, je n'ai pas perçu sa réponse, puis, au creux de sa houle, j'ai senti un frémissement, comme le froissement d'un tissu. Et ses mots ont coulé jusqu'à moi.      "Au vu de votre taille ridicule et de votre étrange question, je ne peux que vous répondre que vous l'êtes bien, vivant, mais que je ne vois pour vous qu'une vie réduite. Comment vivre autrement que petitement ?"
Posté par herve le derve à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]