03 octobre 2011

tensions

     Quand l'intérieur craque et semble finir dans un grincement, il ne reste que l'espoir, la tension que tout peut encore se reconstituer, peau, sang et neurones, dans le désordre. Pourquoi ? Pour vivre encore un peu, rien de plus.
Posté par herve le derve à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2011

plus d'envie plus d'énergie

     L'énergie est limitée, demandez donc un peu aux nappes de pétrole et aux miennes encore plus profondes et vides !
Posté par herve le derve à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2011

tout vivre tue

     Tous les sentiments, j'ai tout eu depuis trois jours : euphorie, abandon, nerfs qui lâchent, pleurs, ivresse, fatigue, récupération, chaud, froid, insensibilité... A vivre toutes ces vies simultanément, je vais vite en finir. Vivement que je retourne à l'écriture !
Posté par herve le derve à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2011

pas d'internet

     Les mots mouraient sur la piste de décollage, ma langue bloquée, fermée par le sas buccal, a dû ravaler tous les sons et les sentiments, petits et répétitifs. Achèvement de soi. 
Posté par herve le derve à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2011

Un été brûlant (Garrel) [Petit carnet de lecture]

     Un film qui parle de séparation, de départ de l'aimée, d'autres hommes vus, de pleurs... et qui ne me touche pas, moi, en ce moment ? Impossible ! Soit je vais mieux, soit le film est raté ! Malheureusement, c'est la deuxième option la plus  réaliste, Philippe Garrel a loupé son film, Un été brûlant, et le film et le titre !      Ce n'est pas que les acteurs soient mauvais, c'est que ce qu'on leur demande de jouer est inintéressant. J'aime pourtant ce parfum de nostalgie du cinéma,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2011

stock de fatigue

     Des fatigues à la pelle, de quoi survivre pendant quelques décennies. Je ne peux pas tout écouler d'un coup, le stock est tellement lourd...
Posté par herve le derve à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2011

des vacances virtuelles

     La connexion internet bloque ! Pas de lyrisme racorni à vingt petits mots ridicules, pas de photos du film Huit et demi, ni de tableaux de Magritte comme je l'escomptais... Un peu de vacances sur mon blog, c'est bien non ?
Posté par herve le derve à 20:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 septembre 2011

sieste sur grand écran

     Sortir toujours, le cinéma encore, très probablement Un été brûlant de Garrel. J'ai juste peur de dormir pendant, je suis mort ! Ma plus belle sieste au cinéma demeure pendant Huit et demi de Fellini, un régal de film pourtant !
Posté par herve le derve à 18:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 septembre 2011

tout le reste est littérature

De la musique avant toute chose, Et pour cela préfère l'Impair Plus vague et plus soluble dans l'air, Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.      Les vers montent, dégringolent. Puisque la musique m'a pris depuis hier soir, continuons avec ces vers de Verlaine, L'Art poétique, 1874. Qui a dit que je n'appréciais pas trop Verlaine ?
Posté par herve le derve à 07:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 septembre 2011

poème oublié à revoir

Soleil cou coupé À la fin tu es las de ce monde ancien Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin ...        Grand poème, cela faisait longtemps que je ne l'avais plus lu, je vais l'étudier tiens, bientôt bientôt, ici et au travail, en novembre peut-être...
Posté par herve le derve à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]