J'ai commencé une petite nouvelle pour le deuxième partage d'écritures du blog ("Comment pouvait-on disparaître aussi facilement de la vie de quelqu'un ? Peut-être avec la même facilité, en définitive, qu'on y entrait. Un hasard, des mots échangés et c'est le début d'une relation. Un hasard, des mots échangés, et c'est la fin de cette même relation. Avant, néant. Après, le vide."), toujours les mêmes thèmes, rythmes de phrases. Je me demandais comment acquérir un style, tout se fait malgré nous, ouvrons les vannes, écrivons, quoi d'autre ?

     Extrait du début de la dite nouvelle, qui disparaîtra peut-être, qui sait ?

     Un hasard, oui, quoi d'autre ? Des millions d'individus autour de nous, des milliards au total, des vivants, des morts, des pas-nés... Logique que tout cela soit de la loterie. Alors ça trie, on trie malgré nous toute la journée les êtres qui ne nous conviennent pas dans une grande foire de l'a priori, du préjugé, où l'orgueil et la bêtise sont rois !