ses yeux dans lesquels je ne suis plus

sa tête qui se tourne lentement ailleurs

un ralenti de l'évitement

très touchant

et son sourire

tout nouveau

gentil et social

comme dans l'ascenseur

de mon immeuble